Gouvernement- UNTM: la reprise des négociations aujourd’hui

Après deux grèves de 3 jours et de 5 jours, les négociations avaient repris entre le gouvernement et l’UNTM le jeudi dernier. Mais faute de consensus, ces négociations ont été suspendues le lendemain vendredi. Finalement, elles reprendront aujourd’hui lundi. Selon des indiscrétions, les partenaires s’acheminent vers l’harmonisation des grilles indiciaires dès ce mois de janvier

Lors de son vœu de nouvel an, le président de la Transition Bah N’Daw a formulé le vœu ardent de voir le gouvernement et les syndicats se retrouver autour de la table de discussion. Ce cri du cœur a été perçu comme une avancée possible dans les négociations, qui avaient été suspendues à plusieurs fois.
La plus grande centrale syndicale, l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et la partie gouvernementale se sont retrouver de nouveau, la semaine passée, autour la table de négociation après plusieurs tentatives de discussions. L’échec du dialogue depuis l’arrivée de l’équipe de la Transition a obligé la centrale à observer deux arrêts du travail sur toute l’étendue du territoire, ayant paralysé le pays dans tous les secteurs d’activités.
Au cœur des revendications de l’UNTM, l’harmonisation des grilles salariales, des primes et indemnités sont des points de blocage des négociations.
Selon une source proche du dossier, le gouvernement est d’accord avec l’harmonisation des grilles indiciaires dès ce mois de janvier. A cet égard, il est attendu que la principale centrale rende les armes, car elle a toujours présenté cette mesure comme « une justice sociale ».
Notre source nous apprend que les négociations entre le gouvernement et l’Union nationale des travailleurs du Mali vont bon train». À l’en croire, il ne reste plus que quatre points à examiner.
Sans donner de détails, un responsable syndical rassure que les échanges ont permis de dégager des compromis entre les deux parties sur de nombreux points. Mais, des « divergences subsistent aussi sur un certain nombre de points. Cependant, je suis optimiste pour la suite de ces négociations», confie-t-il.
Selon nos informations, le gouvernement est d’accord avec l’harmonisation des grilles indiciaires dès ce mois de janvier.
Rappelons que les autres revendications, plus ou moins importantes de l’UNTM, portent sur le règlement des droits des travailleurs compressés, la relance du chemin de fer, la relecture de la loi portant création de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite, le recrutement d’au moins 20 000 jeunes diplômés dans la Fonction publique en janvier 2021.
À ces points, il faut ajouter l’intégration dans les fonctions publiques de tous les enseignants des écoles communautaires, la transposition dans le secteur privé des augmentations de salaires obtenues en 2014 et 2019, la mise en œuvre immédiate des passerelles entre les deux fonctions publiques, la suppression immédiate des activités des Bureaux de placement privés, le recentrage des mesures de fonctionnement de la transition en vue d’en corriger les anomalies et insuffisances dès la 2è quinzaine de décembre 2020 et l’indemnisation des travailleurs victimes de la crise depuis 2012.

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.