Front social : La grève de la CSTM peu suivie

Hamadoun Amion Guindo secretaire general syndicales travailleurs cstmUne grève de 48 heures a commencé hier lundi 21 mars 2016 au Mali. Elle se poursuivra jusqu’à ce soir : c’est la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM) qui a lancé cet appel à la grève, avec une longue série de revendications. La confédération syndicale, qui revendique 18 branches et syndicats et plus de 55 000 membres dans le pays, estime que le gouvernement malien est de mauvaise volonté dans le dialogue avec les partenaires sociaux. Pour la première journée, le mouvement a été peu suivi.

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *