Filière agro-alimentaire : L’ANPE s’emploie à promouvoir l’entrepreneuriat féminin

Cette action s’inscrit dans la mise en œuvre de la feuille de route adoptée par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Pour ce faire, l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE) vient de lancer les activités d’appui à la réinsertion des couches vulnérables notamment des femmes.

La feuille de route est la somme de plus d’une centaine d’activités allant de l’emploi rural à la formation insertion, en passant par l’emploi féminin à travers les activités génératrices de revenus.
Ainsi, pour la transformation de la filière agro-alimentaire, six sortes de kits ont été remis à des associations de femmes bénéficiaires. Il s’agit notamment des séchoirs, des savonnières, des kits de production laitière, d’abatage d’appareils déplumaires de poulets et un espace aménagé pour les tresseuses traditionnelles.
Soulignant l’importance de cet appui matériel, Ibrahim Ag Nock, directeur général de l’ANPE,  estime que ces différents kits aboutiront à la création de 253 emplois directs. Ce qui est évalué à  un montant d’environ 35 millions de francs CFA : « Il faut préciser que ces réalisations ont été effectuées à la demande des différentes associations des demandeurs d’emplois », a-t-il fait savoir.
Avant d’ajouter que cette action vise non seulement à créer des emplois mais aussi à consolider des emplois ou des savoir-faire déjà existants. « Ici, au niveau de l’ANPE, nous travaillons pour la création et de la consolidation des emplois », révèle-t-il.
Il faut  noter que la remise de ces kils a été au cœur  du lancement des activités d’appui à la réinsertion des couches vulnérables au Mali. Lequel vise à promouvoir  l’entrepreneuriat féminin  dans notre pays où nombre de femmes vivent dans des conditions précaires.

Mahamane Maïga

Lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *