Fermeture du poste de contrôle de Fana: Quand les gendarmes se cachent derrière les commerçants en vue de régler leur compte avec la société civile de Fana

La décision gouvernementale de la fermeture des postes de contrôle n’a pas du tout été appréciée par les gendarmes de Fana et leurs amis commerçants du poste. Ce vendredi 27 octobre a été un vendredi noir, la société civile, composée des sages et des responsables des syndicats des transporteurs, s’est rendue à l’entrée de la ville de Fana pour demander aux gendarmes d’exécuter l’ordre de fermeture de poste de contrôle en enlevant le barrage de la route. Au moment où le président de la société civile de Fana Lamine Dembele dit Badian et les autres membres étaient en conversation avec les gendarmes, les commerçants du poste se sont attaqués aux sages de Fana en leur jetant des pierres. Les gendarmes, qui semblaient apprécier la scène, n’ont rien fait pour protéger le président Lamine Dembele et sa délégation. Comme si cela ne suffisait pas, les grévistes ont bloqué le passage et contraint les voyageurs à descendre dans les champs. Ni le commandant, ni le CB de Fana n’a pu débloquer la situation.fermeture poste controle frontiere barre coupe route
En attendant les résultats de l’enquête, la société civile accuse verbalement les gendarmes de Fana pour avoir manigancé la scène.
MC Diarra Fana CDR

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *