Usurpation de titre au poste de contrôle de Sébénikoro : un faux policier tente de détourner la moto d’un vrai policier

Le mardi 21 janvier dernier, vers 9 heures du matin, les agents en poste à l’entrée du pont de Sébénikoro régulaient la circulation au passage du cortège présidentiel quand un « policier » en tenue correcte exécuta à la perfection le salut militaire, en s’adressant à l’un en ces termes : « Sergent de police Aliou Sinaly Traoré en service à la Compagnie de circulation routière ».

faits divers incroyable vrais possible realite

 

Il demande à son « collègue » de lui passer son engin afin qu’il se rende à son domicile pour gérer une urgence. L’agent de police qui a douté de sa qualité en référa à son chef hiérarchique lequel a aussitôt téléphoné à la Compagnie pour se rassurer si un certain Sergent Aliou figure dans l’effectif.

La réponse fut négative et le « sergent » a été conduit devant le XIVè arrondissement, le plus proche.

Au cours de l’interrogatoire, l’Inspecteur de police Lamissa Bemba en charge du dossier a appris de l’usurpateur qu’il est amoureux du corps. Il a aussi confessé qu’il se déguise pour procéder à des contrôles de pièces en Commune IV. Comment s’est-il procuré la tenue et les galons ? Il est resté muet. Peut-être avouera-t-il devant le juge.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *