Trafic d’enfants 3 fillettes âgées de 5 à 6 ans sauvées

Trois fillettes ont été sauvées sur la base d’une précieuse information bien exploitée. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la police du 4ème arrondissement. Un réseau a été démantelé et les suspects ont été arrêtés. Après cette opération, les policiers vont tenter de retrouver les parents des trois fillettes âgées de 5 à 6 ans devenues une véritable marchandise ou les placer dans des structures d’accueil d’aide à l’enfance. De l’aveu des trafiquants chaque fillette volée pourrait être vendue à 50.000 F CFA. Qui pourraient être les clients ? Généralement les personnes demandeurs, si elles sont cuisinées, font état de leur difficulté à avoir des enfants et du désir qu’elles ont d’en adopter. Un certain N. Keïta alias Nampagasie, considéré comme le chef de la bande agissait en liaison avec le criminel cueilli sous l’échangeur de Torokorobougou en compagnie des enfants et qui tiraient d’importants revenus de cette activité.
Au total combien d’enfants auraient été l’objet de ces transactions délictueuses. Peut-être qu’on ne le saura jamais.

Source: L’Informateur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.