Tentative de vol de Djakarta aux Halles de Bamako : le 10è arrondissement sauve un récidiviste du lynchage

Fousseyni Fissirou, malfrat multirécidiviste, sans autre profession, âgé de 28 ans, originaire de Baraoueli dans la région de Ségou mais domicilié à Faladjè en Commune VI du District de Bamako, a encore été pris en flagrant délit de vol. Fiché dans presque tous les commissariats de police et des Brigades territoriales de gendarmerie du District de Bamako, le jeune homme s’adonne à cette sale besogne depuis son plus jeune âge. Ayant plusieurs fois échappé à la mort par lynchage, Fissirou reste incorrigible et a failli passer encore à la trappe des lyncheurs le mardi 27 mai dernier n’eut été l’intervention de la police.

 

collectif jeunes commerçant installes halles bamako

 

 

Aux environs de 15h30mn, poussé par son instinct maladif de voleur, il quitte Faladjè pour mettre le cap sur les Halles de Bamako à Niamakoro afin de se trouver quelque chose à mettre sous la dent. Après quelques va et vient inutiles entre les allées du centre commercial, il finit par cibler la moto Djakarta de M. Moriba Coulibaly, un marchand de poissons. Il fit de longues minutes de guet et finit par se convaincre que l’opération était faisable, étant donné qu’il n’y avait personne aux alentours. Le voilà qui s’avance à petits pas vers la Djakarta garée dans le garage du commerçant.

A l’aide de ses outils de nuisance, il réussit à déverrouiller le contact de l’engin, une opération qui n’est désormais plus qu’un jeu d’enfant pour les voleurs qualifiés. C’est quand il voulait s’éclipser avec le butin qu’il s’est retrouvé nez-à-nez avec le propriétaire qui sortait de son bureau. Heureux hasard. Ce dernier ne mit pas de temps pour crier au voleur. Fissirou jette la Djakarta par terre et prend la tangente, poursuivi par la clameur publique. Après une course poursuite, il est rattrapé et copieusement tabassé près de la mosquée. Le poste de police des Halles de Bamako, alerté du probable lynchage d’un voleur, a dépêché sur les lieux quelques éléments.

Ces derniers réussirent à calmer la foule et à conduire le malfrat au commissariat de police du 10è arrondissement aux environs de 16h45mn. La patronne par intérim dudit arrondissement, le Commissaire principal de police Madame Aminata Diallo qui remplace momentanément pour des raisons de santé le Commissaire divisionnaire de police Adama Baradji dit le Sorcier, jugea nécessaire de conduire le voleur au Centre de Santé le plus proche. Son état le nécessitait car, il a échappé belle.

Ayant reçu des soins, Fissirou est conduit devant le Chef de la Brigade de recherches, l’Inspecteur de police Yacouba Diallo pour son audition. Sans chercher de midi à quatorze heures, le voleur sachant que son interlocuteur connaît très bien sa moralité, s’est mis à table en reconnaissant les faits reprochés. C’est ainsi que l’Inspecteur Diallo l’a fait retourner à la prison d’où il est sorti il y a à peine deux mois.

 

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.