Sikasso-Mamassoni : 9 membres du » Qnet » tués par une foule déchainée

Les faits se sont déroulés, dimanche 23 janvier, à Mamassoni, dans la région de Sikasso. Une foule déchainée s’est attaquée aux jeunes du réseau « QNET », faisant 9 morts. Cet acte ignoble serait motivé par le fait que les membres de ce réseau de marketing  seraient à l’origine de la tuerie et de la disparition de plusieurs enfants  du quartier.

 

Ce sont des individus mal intentionnés, qui s’adonneraient, ces temps-ci, à égorger les enfants et à recueillir leur sang dans les quartiers de Mamassoni et de Wayerma II. Du coup, les jeunes de Mamassoni ont assiégé les résidences de ces jeunes du  » Qnet « , qui seraient les auteurs des tueries. C’est ainsi qu’une la foule remontée a donné la mort à 9 personnes. Se sentant menacé, le reste de la bande s’est immédiatement rendu au Commissariat du 1er Arrondissement pour y trouver refuge.

De ce fait, lundi, la population en colère s’est dirigée vers le Commissariat  du 1er Arrondissement, où avaient trouvé refuge les jeunes dans le but de les extraire. Une implication du Gouverneur de la région de Sikasso a permis de calmer les tensions. A cet effet, une commission de crise a été mise en place, constituée de forces de sécurité ainsi que de l’ensemble des forces vives de la localité.

Cependant, plusieurs membres du  » Qnet « , dont des Maliens, des Ivoiriens et Burkinabés, ont été interpellés par la police dans le dossier de la disparition des enfants. Une autre enquête a été ouverte pour l’assassinat des 9 personnes, nous a informé une source judiciaire.

O.BARRY

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.