Programme Alimentaire Mondial (PAM) : La bouffe à l’école motive

Les repas scolaires constituent un filet de sécurité efficace qui favorise l’accès de tous les enfants à l’éducation, la santé et la nutrition. Mme Laura Lee Morris, chargée de Communication du PAM au Mali nous explique l’importance des repas scolaires dans notre pays.

faits divers incroyale kabako realite

« D’abord, le PAM travaille au Mali pour appuyer le gouvernement. Nous travaillons aussi en collaboration avec le Centre National des Cantines Scolaires (CNCS) et nous mettons en place un programme d’alimentation scolaire dans 950 écoles abritant 170 000 élèves à travers le Mali.

Ensuite, le PAM apporte son appui technique à l’Union Africaine sur les questions de  l’alimentation scolaire. C’est donc évident qu’il participe avec engouement à la célébration de cette 1ère édition.

Aussi, le PAM reste convaincu que cette journée permettra aux Etats Africains de s’impliquer davantage dans les programmes d’alimentation scolaire en Afrique.

Les repas scolaires constituent un filet de sécurité efficace qui favorise l’accès de tous les enfants à l’éducation, la santé et la nutrition.

Par ailleurs, les programmes d’alimentation scolaire stimulent l’économie rurale et les petits producteurs, assurant ainsi la viabilité des actions menées à plus long terme.

Au Mali, la situation de sécurité alimentaire est suivie de près tout au long de l’année.

Aussi, l’Etat malien, le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) et le PAM coordonnent leurs activités d’assistance pour fournir des vivres aux familles les plus vulnérables pendant la période de soudure.

En plus, le PAM met en œuvre un programme de cantines scolaires pour maintenir les enfants à l’école afin de les aider à se concentrer sur leurs leçons et améliorer leurs situations nutritionnelles.

D’abord les programmes d’alimentation scolaire contribuent à briser le cycle de faim, de la pauvreté et de l’exploitation des enfants dans les régions les plus pauvres du monde. Ils offrent également d’importants avantages sur le plan nutritionnel.

Ensuite, les programmes d’alimentation scolaire servis chaque jour incitent fortement les familles à envoyer régulièrement leurs enfants à l’école.  Parce que dans les communautés où ces programmes sont mis en place,  les enfants sont souvent retirés des bancs de l’école pour aider davantage à la maison.

C’est pourquoi, le PAM contribue à maintenir les jeunes filles à l’école à travers ce programme en leur donnant des rations de nourriture à emporter afin de favoriser leur scolarisation ».

Propos recueillis par

Djibril Kayentao

Source: Le 26 Mars

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *