Parce que son mari connait des difficultés : elle l’abandonne au profit de son amant qui la répudie pour excès de jalousie

faits divers incroyable vrais possible realite

Sitan Traoré et Mamadou Dembélé se sont mariés suivant la tradition courant 2011. Le mari est soudeur domicilié à Sabalibougou en Commune V du district de Bamako. L’année dernière, à la suite d’une altercation avec son patron, il est renvoyé de l’atelier. Depuis lors, les choses ont changé. Il a non seulement des problèmes d’arriérés de location mais aussi des scènes de ménage fréquentes avec son épouse. Tous les jours sont pareils, les voisins sont indisposés par leur dispute. Sitan ne cache pas que son époux est incapable d’assumer ses responsabilités en famille.

A la suite d’une dispute le mercredi 21 mai dernier pendant la nuit, Sitan a fait semblant d’aller aux toilettes et en a profité pour disparaitre. Mamadou qui a duré sans la voir est allé vérifier dans le WC s’il lui était arrivé quelque chose, mais elle n’était pas là. Il sortit dans le carré pour demander à des jeunes qui prenaient du thé s’ils avaient vu son épouse. Ceux-ci lui ont appris qu’elle est partie en compagnie d’un conducteur de Djakarta. Elle est restée injoignable au téléphone toute la nuit. Mamadou a constaté que son épouse avait discrètement emporté pratiquement toutes ses affaires de la famille.

Il faut attendre début juin pour que Mamadou ait de ses nouvelles auprès de ses camarades du quartier. Elle aurait rejoint un de ses anciens amants, enseignant domicilié à Missabougou. Or, elle était en état de grossesse d’un mois, aux dires de son ex, sa première grossesse. Le jeudi 12 juin dernier, le muezzin de la mosquée du carré a approché Mamadou à la demande de Sitan de retour pour négocier son retour.

Des amies de celle-ci ont appris au soudeur que Sitan n’a pas supporté les sorties régulières nocturnes de son amant qui recevait par ailleurs ses élèves-filles en famille. Une nuit, dit cette source, elle a été répudiée quand elle a fermé à clé la porte à son amant alors sorti. La même nuit, elle a regagné Sabalibougou. Mamadou va-t-il céder ? Jusqu’au début du mois de jeûne, il ne l’avait pas fait encore.

 

Source: maliactu

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.