Modibo Sidibé sur les prétendues urnes retrouvées à Koulouba : « ceux qui ont pris le contrôle du palais, peuvent publier les images si c’est vrai »

En présentant ses vœux les meilleurs à la presse pour le nouvel an au siège de son parti à Hamdallaye, le 13 janvier 2016, le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli), Modibo Sidibé, s’est vu interpeller par un journaliste sur l’affaire des urnes retrouvées à Koulouba, bourrées de ses bulletins, lors du coup d’Etat stupide de mars 2012 contre le président ATT.

president fare modibo sidibe ancien premier ministre politicien

Modibo Sidibé a mis quiconque au défi de publier les images de ces fameuses urnes si réellement elles ont existé. « Ceux qui ont pris le contrôle du palais avaient des téléphones. Ils pouvaient prendre les images. Si c’est vrai, qu’ils publient les images », a lancé l’ancien Premier ministre. Il a expliqué que le coup d’Etat est survenu alors qu’il n’avait même pas encore déposé sa candidature, a fortiori que le bulletin soit établi. Deuxième argument péremptoire avancé par Modibo Sidibé, l’élection devrait se faire avec le bulletin unique où figurent tous les candidats.

Modibo Sidibé s’est montré très offusqué par les sornettes, les ragots que les gens racontent à longueur de temps sur son intégrité morale. « Vous savez, ils sont allés jusqu’à dire que j’avais volé 200 véhicules que j’avais gardés dans la cour de mon grand-frère feu Mandé Sidibé….Ou encore qu’on a retrouvé un coffre rempli d’argent dans mon champ…. ».

L’ancien Premier ministre s’en moque éperdument de ces allégations mensongères et enseigne qu’il n’oubliera jamais les leçons d’intégrité morale et de patriotisme que son père lui a dispensées.

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *