Les auteurs des dernières attaques de Bamako arrêtés

Ils ont commis quatre attaques en l’espace d’un mois, il s’agit de Hassane Dicko dit Abou Leila, et Ayouba Sangaré et son frère Aly Sangaré, tous en mission d’Amadoun Kouffa, le dangereux prédicateur chef du front de libération du Macina. L’information émane de la Direction de l’Information et des Relations publiques de l’Armée (DIRPA).

Assan Dicko Ayouba Sangare Aly Sangare djihadiste terroriste criminel

Quatre présumés djihadistes ont été appréhendés dans la nuit de samedi à dimanche : il s’agirait des auteurs des dernières attaques perpétrées dans la capitale. Hassan Dicko, alias Abou Leila, Ayouba Sangaré et Ali Sangaré puisque c’est d’eux qu’il s’agit figurent parmi le commando auteur des attaques contre les logements du personnel de la MINUSMA à Mangnambougou Fasso Kanu, également auteurs de la Brigade de la Gendarmerie de Baguinéda  le 08 Août 2015

Et la dernière attaque de l’autogare  de Sogoniko le 13 août  2015.

D’après les informations reçues, Hassan DICKO, alias Abou Leila, est  né vers 1980 à Kadiolo, il est  domicilié à  Sénou. C’est un Peulh de parents d’origine burkinabé.

Il serait  la deuxième personnalité du Front de Libération du Macina, dont dirige Amadou Koufa,

Aly Sangaré, ami de Hassane est lui aussi  né vers 1980 à Bamako précisément à Daoudabougou en Commune V, il est  conducteur de taxi, c’est lui qui  transporte le  groupe partout, il a activement participé à l’attaque contre le domicile du contingent de la MINUSMA à Mangnanbougou Faso Kanu. Il a eu à transporter des armes du groupe de Samalé à Sokorodji, chez son jeune frère Ayouba Sangaré. C’est justement lui  qui avait déposé les auteurs  de l’attentat de la gare routière.

Ayouba Sangaré est né vers 1982 à Sikasso, il est le jeune frère de Aly, il a fait un tour en Cote d’ivoire, maçon de profession, c’est lui qui s’occupe de la logistique et de l’achat des armes au compte du groupe sur instruction d’Hassan DICKO.

C’est justement chez Ayouba que la perquisition a permis de découvrir des armes de guerre dans la nuit du samedi à dimanche dernier.

L’opération a été soigneusement menée par les forces spéciales de notre pays à qui nous disons bravo et espérons que les interrogations vont conduire à Amadou Kouffa lui même et débarrasser notre pays de ces personnes mal intentionnées.

Issa KABA

 

Source: L’Express de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *