« La résolution 2295 dote la MINUSMA d’un mandat robuste» dixit Racine Seydou Thiam, Directeur de la Cellule de Communication de la Présidence de la République

La maison de la presse a abrité le jeudi 07 juillet, le 6e numéro du Rendez-vous avec Koulouba, animé par Racine Seydou Thiam, Directeur de la Cellule de Communication de la Présidence de la République. Il s’agit pour le Directeur de la Cellule de communication d’expliquer le point de vue de Koulouba sur certains sujets d’actualité et de répondre éventuellement à certaines questions.

racine thiam Orange mali convergence action peuple

Le Directeur de la cellule de Communication de la Présidence de la République, monsieur Racine Seydou Thiam après avoir  souhaité une bonne fête de l’Aid El Fitr aux journalistes, a axé ses propos liminaires sur le  vote de la résolution 2295 des Nations Unies relative au renforcement de la MINUSMA.

La résolution 2295, explique monsieur Thiam, dote la MINUSMA d’un mandat robuste, qui permet  ainsi à la mission onusienne de combattre efficacement les forces terroristes. Selon lui, le vote de cette résolution  a été rendu possible grâce à la clairvoyance du Président de la République SEM Ibrahim Boubacar Kéita. Le premier Ministre  à la demande du Président de la République s’était rendu à New York au siège des Nations Unies pour expliquer au monde entier la position du Mali sur le mandat de la Minusma a-t-il indique. A l’en croire, le mandat de la MINUSMA ne permettait pas d’aider efficacement le Mali.

Car ce mandat n’était pas adapté à la réalité du terrain a-t-il précisé. La MINUSMA est la mission des nations unies  la plus dangereuse en termes de décès. C’est pourquoi, l’ONU est allée beaucoup plus loin que d’habitude à travers l’adoption d’un mandat robuste a-t-il fait remarquer. A ses dires, le mandat de la MINUSMA est claire et sans ambages. Il s’agit d’aider le gouvernement malien a exercé son autorité sur toute l’étendu du territoire national. La MINUSMA est au Mali pour aider le Mali. C’est à l’armée malienne de prendre le taureau par les cornes. C’est pourquoi, il faut doter l’armée malienne de moyens adéquats lui permettant d’assurer sa mission régalienne. Toute chose que le Président de la République s’est attelé depuis sa prise de fonction a indiqué monsieur Thiam.

A ses dires, l’armée malienne est entrain de monter en puissance. Selon le Directeur de la Cellule de Communication de la Présidence  de la République, la menace sur le Mali est une menace globale qui peut avoir une répercussion sur toute la sous région et même au delà. A la question de diminuer le rôle des intermédiaires dans  la mise en œuvre de l’accord issu du processus d’Alger, monsieur Thiam dira que la solution à la crise passera par un dialogue franc et direct.

Et monsieur Thiam d’ajouter « depuis la signature de l’accord pour la paix issu du processus d’Alger, aucune base de l’armée malienne n’a été attaquée par les groupes armés ». Il faut aller impérativement à la paix pour faire face aux vrais problèmes de développement a-t-il martelé. Monsieur Thiam a également évoque la nomination du haut Représentant du Chef de l’Etat. Il s’agit de l’Inspecteur Général Mamadou Diagouraga, homme d’expérience a-t-il commenté.  Le mérite des hommes est reconnu à leur juste valeur a conclu monsieur Racine Seydou Thiam, Directeur de la Cellule de Communication de la Présidence de la République.

 

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *