La maîtresse de mon mari me renvoie les messages d’amour que mon mari lui envoie

Elle s’appelle Adam SYLLA monitrice originaire de Gambie et mariée à un malien du nom de Abou enseignant dans un établissement secondaire, ils sont parents de deux mômes. Elle nous fait le récit de son expérience et demande aux lecteurs la meilleure solution.

faits divers incroyale kabako realite

« J’étais enceinte de trois mois, c’était une grossesse compliquée d’après les gynécologues dû à l’écart entre le second enfant et  la grossesse et aussi ma mère venait de décéder dans mon pays.  Mon état ne me permettait pas de voyager donc il faut croire que je les choses étaient compliquées pour moi.

Un matin au réveil je vois sur mon téléphone un message envoyé depuis 00h18mn, c’était une capture d’écran d’une conversation du numéro de mon mari avec contact nommé L. Dans les messages le numéro de mon mari écrit « si je t’avais connue avant tu serais la mère de mes enfants ». Dans un autre, il dit : « j’aime des femmes organisées comme toi mais pas des pondeuses ».

Vu mon état je n’ai rien dit à mon mari et je n’ai pas non plus cherché à connaitre la personne qui m’a envoyé le message.

Quelques mois après je reçois une autre capture d’écran où c’est écrit « merci pour hier tu es la meilleure, ça fait plusieurs mois qu’elle m’attire plus.  Tu es la seule qui pouvait me mettre dans cet état. » 

J’avoue que ce message ne m’a pas laissée indifférente et ça a déclenché mon « travail », arrivée d’urgence à l’hôpital, à cause de l’état dans le quel j’étais on m’a fait directement une césarienne et l’enfant n’a pas survécu.  J’ai toujours rien dit à mon mari à propos des messages et n’ai pas cherché à connaitre qui les a envoyés.

Il y’a de cela trois mois je pense qu’ils se sont cassés la gueule, il fait marche arrière vers moi, il ne sort presque plus, me donne régulièrement de l’argent, il jette son téléphone partout dans la chambre, il amène promener les enfants, etc.

Pendant tout ce temps, j’ai essayé de me convaincre moi-même  en me disant que ce n’était pas lui l’auteur des messages pour avancer tranquillement,  mais cela fait près de 15 jours maintenant je souffre au point d’avoir des crises cardiaques parce qu’il a commis l’erreur de me sortir cette phrase « j’aime des femmes organisées comme toi ».

Que dois-je faire pour avoir la paix ? Pensez vous que lui montrer les captures d’écran que j’ai jalousement gardées me soulagerait ? A ma place que feriez-vous ?

 

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.