Kati : Ils assassinent leur ami pour son argent !

Les faits se sont passés le 23 décembre 2020 au quartier Farada de Kati. Ousmane Cissé, Djibril Sanogo, Badian Doumbia dit ‘’Bah ou Baba’’ et Moussa Dabo ont ôté la vie à leur ami, Djibril Diallo à cause de ses sous. Après des mois d’investigation sur l’affaire, la Brigade de Recherches du 1er Arrondissement de Kati dirigée par le Major de Police Souleymane Z Coulibaly alias ‘’Konkoun Solo’’ a mis la main sur ces présumés assassins, pour ensuite les placer sous mandat de dépôt le 29 juin dernier.

Jusqu’où l’argent peut nous conduire ? Une chose est claire, son amour peut  amener certains à l’irréparable ! Tel a été le cas de ces individus qui ont abattu leur ami Djibril Diallo pour son argent, parce que ce dernier gagnait bien sa vie en travaillant au cercle de Kati.

Pour rappel, le 12 mai 2021, le Commissariat du 1er Arrondissement de Kati dirigé par le Commissaire Principal Sory I. Sangaré fut saisi suivant soit transmis transmettant une délégation judiciaire émanant du Juge d’instruction Youssouf Moussa Togola du 3ème Cabinet du Tribunal de Grande Instance de Kati. Ainsi, dans ladite délégation judiciaire, il a été instruit de mener des recherches en vue d’interpeller le principal suspect et toutes autres personnes impliquées dans l’assassinat de Djibril Diallo qui date du 23 décembre 2020 à Kati Farada et dont l’affaire trainait à être élucidée.

De ce fait, après 4 mois d’enquête rondement menée par la BR du 1er Arrondissement de Kati, conduite par le Major de Police Souleymane Z Coulibaly ‘’Konkoun Solo’’, des individus dont un receleur ont été interpellés pour cet assassinat les 25, 26 et 28 juin 2021 aux quartiers Koko plaine extension et Farada (Kati) et à Bamako. Ils ont pour noms : Ousmane Cissé, Djibril Sanogo, Badian Doumbia dit ‘’Bah ou Baba’’ et Moussa Dabo ‘’Boss’’.

D’après notre source au sein de ce commissariat, l’enquête a permis d’établir que  Ousmane Cissé est la dernière personne avec qui, la victime a communiqué en lui donnant rendez-vous devant l’Académie de Kati, avant son décès. Aussi, qu’il a effectivement reconnu avoir rencontré feu Djibril à ce niveau avant de l’entrainer aux abords d’une mangueraie en lui faisant croire qu’il le mettra en contact avec une fille. C’est ainsi qu’ils ont été rejoints par Badian Doumbia appelé ‘’Bah ou Baba’’ et Djibril Sanogo. Avoue-t-il aussi que l’initiative de trahir la victime pour s’emparer de son argent est l’idée de Djibril Sanogo et que c’est Badian Doumbia qui a assené le coup fatal au défunt. « N’ayant pas pu avoir le gain espéré en terme d’argent, on s’est emparé de sa moto et son téléphone portable, vue qu’il avait une meilleure situation sociale et sortait souvent avec de grosse somme d’argent » a-t-il dévoilé.

En plus, les investigations ont révélé que le principal mobile de ce crime est l’argent. D’ailleurs, ladite moto a été vendue à Moussa Dabo surnommé ‘’Boss’’ à 175.000F d’où son arrestation. En somme, les accusés ont été mis sous mandat de dépôt le 29 juin dernier. Comment l’être humain peut être aussi cruel ?

Par Mariam Sissoko

Source: Le Sursaut- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.