Kabako : voici pourquoi l’instituteur a tué son élève

La maltraitance et les violences faites aux enfants sont continuellement dénoncés par les organisations de défense des droits et de protection des enfants.

ecole education classe eleve etudiants professeur tableau ecriture

Un écolier de 12 ans en classe de CM2 a été battu à mort par son maître au Caire (Egypte). Il est décédé des suites de ses blessures reçues la veille. Selon les autorités égyptiennes, les violences contre les enfants sont en augmentation dans le pays, selon le ministère égyptien de l’Education nationale.

Interrogé par une agence de presse, le directeur du département médico-légal a indiqué que le corps du garçon portait les marques d’une blessure au crâne et qu’il avait subi une hémorragie cérébrale.

Une enquête a été ouverte et l’enseignant a été suspendu, a précisé le ministère, sans préciser les raisons qui ont poussé l’instituteur à frapper cet élève.

Ce n’est pas un cas isolé. Cela semble être un vrai phénomène en Egypte. Le Conseil national pour l’enfance et la maternité (Cnem), dépendant du ministère de la Famille, estime ainsi que les violences sur les enfants ont augmenté, entre début 2014 et fin octobre, de 55% par rapport à la moyenne des trois années précédentes.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.