Justice divine ou simple coïncidence ? Un présumé meurtrier tué dans la circulation routière 72H après avoir été extrait de la procédure d’enquête pour meurtre

C’est la suite de l’affaire portant sur l’assassinat du jeune Mory Koné à Sangarébougou que nous avions relatée dans ces mêmes colonnes.

A titre de rappel, un jeune à la fleur de l’âge a été tué dans la nuit du 02 février 2015 dans la commune rurale de Sangarébougou et plus  précisément, au quartier Marseille. Son corps a été retrouvé le lendemain  mardi suite la déclaration des populations à la Brigade Territoriale de la  Gendarmerie de Sangarébougou. Il répondait au nom de Mory Koné dit Baba, âgé de  18 ans, fils de Lamissa et de Mantio Diarra. Selon nos enquêtes,  il a été  tué la suite d’un affrontement  entre bandes.

A la suite des enquêtes, au moins 7 personnes, tous des jeunes du quartier furent appréhendés. Et deux d’entre eux, reconnus comme mineurs furent transférés à Bolé  pendant que les trois autres ont rejoint  la Maison  centrale de Bamako-coura. Les deux derniers furent libérés dans des conditions troubles.

Ils auraient certainement été mieux en prison, en tout cas, s’ils s’avèrent coupables. Et pour cause, un de ces suspects a été tué par suite d’accident de la circulation routière dans les 72 heures qui ont suivi sa libération.

Le commentaire est libre !                                                                                                              Saba Ballo

source : La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.