Infanticide : elle étrangle ses jumeaux qu’elle vient d’accoucher

jumeaux bébés infanticide

La Cour d’assises de Thiès a condamné mardi la récidiviste Ndeye Penda Niang à de 10 ans de travaux forcés pour avoir tué les jumeaux qu’elle avait mis au monde.

Selon l’avocat général, l’accusée Ndeye Penda Niang, plus connue sous le nom Penda Ndiaye, est bien coupable d’avoir volontairement mis fin aux jours de ses jumeaux de sexe masculin et féminin après son accouchement.

L’avocat général a noté qu’elle a perpétré un double crime, en étranglant les jumeaux. Elle les a mis dans un bassin qu’elle a déposé ensuite dans un bâtiment abandonné près de son domicile à Mbour.

Selon l’acte d’accusation, la dame Penda Niang ne mérite aucune circonstance atténuante, parce qu’en 2007, elle avait été condamnée à 7 ans de travaux forcés pour les faits similaires.

Ayant bénéficié d’une grâce présidentielle en 2009, précise l’avocat général, l’accusée n’a pas tiré une bonne leçon de son incarcération, car après son élargissement de prison qu’elle commet un autre acte d’infanticide sur ses jumeaux.

Devant la Cour, il a requis une peine d’emprisonnement de travaux forcés à perpétuité.

L’avocat de la défense a reconnu la culpabilité de sa cliente, avant de solliciter sa relaxe puisque Ndeye Penda Niang, selon lui, ”souffre de démence”. Pour le conseil de la mise en cause, sa place est dans un hôpital psychiatrique et non en prison.

La Cour d’assises a finalement condamné Ndeye Penda Niang à 10 ans de travaux forcés.

Source: Xibaaru

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *