Fofana impliqué dans l’agression d’un surveillant de prison

L’ex-chef du “gang des barbares” a tenté d’enfoncer un stylo dans la nuque d’un surveillant, mercredi soir.

faits   incroyable  logo faits divers

Les surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe/Alençon, la plus sécurisée de France, ont débrayé jeudi matin après deux nouvelles agressions de surveillants mercredi soir, dont une par Fofana, ex-chef du “gang des barbares”, selon FO. “Un détenu a agressé un surveillant avec un morceau de grille en visant la carotide au moment de la distribution des repas. Puis Fofana a agressé un autre surveillant à la nuque avec un stylo lorsqu’on a voulu le sortir de sa cellule” pour y mettre l’auteur de la première agression, a indiqué par téléphone à l’AFP Emmanuel Guimaraes, surveillant FO de Condé. Les deux surveillants ont esquivé et s’en tirent avec des griffures, a précisé M. Guimaraes, selon qui l’ensemble des dix maisons centrales françaises (prison où se trouvent des détenus longue peine) ont débrayé 15 minutes jeudi matin.

Interrogée par l’AFP, la direction régionale des services pénitentiaires à Rennes a confirmé que les surveillants de Condé avaient pris leur service avec un quart d’heure de retard jeudi matin à la suite de ces agressions. Selon FO, il s’agit de la troisième agression en neuf jours à Condé, prison ouverte en mai 2013 pour accueillir les détenus les plus difficiles, mais qui a connu des incidents à répétition. “Ça s’était calmé ces derniers mois, mais depuis fin mai, c’est reparti”, a ajouté le syndicaliste.

Le premier agresseur, qui purge une peine de 15 ans pour meurtre, réclame un transfert depuis plusieurs mois, selon FO. C’est lui qui avait agressé le directeur adjoint en janvier, selon la même source. “On demande l’intervention des Eris (équipe régionale d’intervention et de sécurité, le GIGN de la prison) pour gérer au quotidien ce détenu – qui est champion de karaté dans son pays – tant qu’il n’est pas transféré. La (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.