En voulant dérober une moto Djakarta tard la nuit à Niarela : un adolescent non encore identifié se fait lyncher à mort puis brûlé

L’adolescent qui reste  jusqu’ici  non identifié, faute  de papiers,  âgé  environ de 18 ans, faisait  partie  d’une bande  de voleurs  qui avait  rendu visite à une famille  de Niarela  en Commune II, non loin  de l’ambassade  de Russie  le mardi  17 novembre  dernier, vers 2H30 mm du matin.   C’est lui qui a escaladé le mur  d’enceinte  pour tenter  de voler  une Djakarta  garée sous une véranda.  Surpris, il est pourchassé, rattrapé et conduit vers le monument  des chasseurs  où il sera  battu à mort puis brûlé.

faits   incroyable  logo faits divers

Le cycle des braquages à mort de conducteurs de moto  Djakarta  et de lynchages  à mort  des voleurs et autres  braqueurs  reprend de plus belle. Les fêtes  de fin d’année  approchent. En début  de mois, Cheick Oumar  Traoré  de Lafiabougou a été  battu  à mort  puis brûlé  sur la colline  de Lassa en commune IV pour avoir tenté de voler  une moto Djakarta. Le samedi 14 novembre courant au delà  de 2 H du matin,  Fodé Camara, un enseignant  est tué à Mamaribougou  à cause de sa Djakarta.

La liste se rallonge.  Un autre voleur  de Djakarta  non identifié  au moment  où nous mettions sous presse  cette information  vient d’être  tué puis brûlé le mardi 17 novembre dernier au centre ville  à Niarela. Selon divers témoignages, vers 2H30 mn du matin, des cambrioleurs  ont ciblé une famille non loin  de l’ambassade  de Russie. L’un d’eux  âgé environ de 18 ans  a escaladé le mur de clôture  pour tenter de prendre une moto Djakarta. Il l’aurait même déverrouillée selon notre source.

Mais  au moment  de la déplacer, un membre de la famille  s’est réveillé et a crié au voleur. Le visiteur  laisse  la moto et tente  de grimper  le mur. Mais  il est saisi au pied  par un poursuivant, à qui d’autres ont prêté main forte. Le cambrioleur  est  entrainé  vers le rond point dédié  aux chasseurs où il sera  achevé  puis brûlé, ses complices  ayant  fui. Des agents  du commissariat  de police du 3ème arrondissement  informés, ont enlevé le corps le lendemain vers 9H  pour le déposer à la morgue du CHU  Gabriel Touré. Il  est  demandé  à toute  personne  intéressée par cette information  de s’adresser à la régie  de la morgue  pour enlever le corps.

 

Dénis T Théra

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.