Douanes de Kouremalé : 41 capsules de cocaïne saisies

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, le bureau des douanes de Kourémalé a procédé à l’arrestation d’un trafiquant de drogue de nationalité ghanéenne. Au cours de cette opération, 41 capsules de  cocaïne ont été saisies par les douaniers maliens.

drogue saisi aeroport mali cocaineLe slogan “Vigilance et loyauté”, qui est le credo du bureau  frontalier des douanes de Kourémalé, se matérialise. L’arrestation d’un trafiquant de drogue par les agents de douanes de ce poste stratégique le prouve.

L’itinéraire du trafiquant, venu du Brésil en passant par Conakry en direction de Bamako, a été bien cerné par les soldats de l’économie. Les fouilles ont abouti à la découverte d’un sac contenant une chaussette. Après vérification, 41 capsules sous forme d’antibiotiques ont été retrouvées et à l’intérieur, c’est bien de la cocaïne.

Si cette découverte a été possible, c’est grâce à la stratégie de contrôle mise en place par le chef de bureau, l’inspecteur de douanes Harouna Traoré. Cette prouesse a l’avantage de casser le réseau de trafiquants qui opèrent dans la bande frontalière Mali-Guinée. Ici, le travail de Titan mené par le chef de brigade l’inspecteur Khalil Maïga est en train de porter ses fruits.

Récemment dans la même zone, plus de 10 kg d’or ont été saisis d’une valeur de plusieurs dizaines de millions de F CFA. D’autres saisies ont permis de mettre la main sur des produits pharmaceutiques d’origine chinoise ou nigériane très nocifs et constituant un réel problème de santé publique. Plusieurs hauts faits sont à mettre au compte de la perspicacité de l’équipe de l’inspecteur Traoré.

La saisie d’armes, fusils de chasse de fabrication russe et locale fait partie de l’opération. Avec le dispositif en place à la frontière de Kourémalé, c’est un coup d’arrêt au circuit qui alimente l’insécurité galopante au moment où la lutte contre le terrorisme est au centre des préoccupations des plus hautes autorités du pays.

A. M. C.

Source :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.