Deux ans après son crime contre un talibé : Aly Cissé, dans les filets du 3ème arrondissement !

En cavale depuis 2018 après avoir mis fin à la vie de Boubacar Diah, (un jeune talibé de 32 ans),  Aly Cissé a été appréhendé le 20 décembre dernier par les éléments du  commissariat du 3ème arrondissement. Actuellement, il médite sur son sort à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako.

Après plus d’une année de cavale à Niono dans la région de Ségou, Aly Cissé, boucher de son état et domicilié précédemment au quartier ‘’Sans Fil’’ de Bamako,  a été arrêté par les hommes du commissaire Abdoulaye Djiré du 3ème arrondissement. En effet, c’est un agent du GMS en mission à Niono, qui a reconnu le jeune Aly Cissé.

Un talibé tué par un ivrogne

Boucher de profession, Aly Cissé est bien connu pour son amour pour l’alcool. Malgré, les multiples conseils de ses parents, amis et proches, le jeune boucher a continué à se saouler tous les jours. Sous l’effet de l’alcool, il finira par ôter la vie à  un jeune talibé de 32 ans.

Les faits remontent se sont déroulés en 2018. Comme à son habitude, le boucher Cissé, s’est saoulé et état d’ivresse, il prend sa moto  et percute un jeune talibé.  Lui et  le talibé se retrouvèrent par terre.  Mais, Aly Cissé, mécontent de cette situation et sous l’effet de l’alcool, se dirigea vers le talibé, allongé à même le sol qu’il a étranglé jusqu’à ce mort s’en suive.  Ensuite, il s’enfuit à Niono.

« A l’arrivé de notre équipe sur les lieux, elle a trouvé un jeune homme âgé de 32 ans environ pieds nus, étalé sur le sol, vêtu d’un complet en boubou bleu, la tête orientée vers l’Est et les jambes vers l’Ouest, portant une lésion légèrement visible au niveau de son cou et de son thorax », nous a confié une source policière proche du dossier. Et d’ajouter : « Après l’avoir évacué au Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré, son décès a été constaté par le médecin légiste », poursuit notre source.

Le jeune boucher a réussi à échapper à tout soupçon en fuyant à Niono. Mais, il sera rattrapé par son ancien comportement. En réalité, il ne pouvait plus résister à la tentation de boire.  Se croyant tiré d’affaire, il a commencé les mêmes habitudes à Niono. Un jour, précisément le 13 décembre 2019  en état d’ivresse, il a été reconnu par un agent du Groupement Mobile de Sécurité en mission  à Niono.  Convaincu que le soulard n’est autre qu’Aly Cissé, l’agent du GMS en question et ses camarades l’ont mis aux arrêts pour ensuite en informer la Brigade de Recherche du 3ème arrondissement.  Conduite par le Major de Police, Kabiné Kamissoko, une équipe du 3ème arrondissement  s’est rendue à rendu à Niono le 20 décembre. C’est ainsi qu’Aly Cissé a été arrêté pour homicide volontaire.

De nos jours, le jeune boucher Cissé médite sur son sort à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako.

Par Mariam SISSOKO

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *