Coup de fil du lundi : Bonjour mon frère N’Golo de Barcelone

N’Golo, c’est depuis mon jardin que je t’appelle ce matin pour te donner les nouvelles de la famille, du village de Dèssèbougou et du pays des hommes Allah ka tinyè dèmèn et au-delà  m’enquérir de tes nouvelles, depuis Barcelone (Espagne).

telephone cellulaire ancien marque

Mon frère, l’heure est grave,  mais sachons raison-garder. Il y va de notre intérêt.

Mon frère j’ai constaté que depuis l’attaque de l’hôtel Radisson, des pays frères, le Bukina Faso, la Côte d’Ivoire sont aussi attaqués par des barbus. Ainsi, semant le doute dans la tête des fils de ces pays qui se connaissent depuis longtemps. Dans les pays attaqués, Mali, Burkina, Côte d’Ivoire, les populations sont meurtries, mais reste sereines. C’est le seul moyen pour lutter contre ces hommes d’une autre époque.

N’golo, l’heure doit être à l’union sacrée dans nos pays.

 

En tout cas, à Dèssèbougou, chaque fois qu’il y a un problème,  les villageois se donnent les mains en vue d’en venir au bout. Et depuis, l’antiquité, le village est secoué, mais jamais, il n’est tombé.

Mon frère ces évènements qui ont secoué nos pays ne doivent pas servir de prétexte pour s’attaquer aux musulmans. Car les gens qui ont agi dans ces pays,  l’ont fait sous l’effet de la drogue et non de la religion. L’islam est une religion de paix et elle ne reconnaît pas ceux qui sèment le chao partout.

En tout cas, mon frère, ce n’est  pas la religion qui rend un homme bête. Au contraire, la religion rend l’homme inoffensif à cause de la paix intérieure qui l’anime à chaque fois qu’il médite. Toutes les religions sans exception rendent l’homme sage et pacifique.

 

Mon frère, je suis Ivoirien.

Mon frère, restons unis et solidaires comme d’habitude. Cependant, mon frère cela ne veut pas dire qu’il faut protéger les complices de ces barbares d’une autre époque.

Ah, même s’ils sont vos frères, il faut les dénoncer. Car le frère qui décide pour quelques raisons que ce soit de faire couler le sang de ses semblables ne mérite pas la protection des siens. Il doit être traqué et mis à la disposition de la justice. C’est pourquoi, je félicite ceux qui

 

Voilà en quelques lignes la manifestation de ma colère contre les bandits qui ont agressé la Côte d’Ivoire à Grand Bassam.

Mon frère je m’excuse d’avoir commencé par ça, mais il le fallait pour témoigner ma compassion envers un pays frère.

N’golo, dans le village, rien de mal, les mariages battent le plein. Cependant, le hic est que, les jeunes du village continuent à ruer vers les sites d’orpaillage. Et déjà, des décès suite à l’effondrement des « daman dinguè » sont constatés çà et là. Pis, deux jeunes du village nouvellement mariés y ont laissé leurs peaux.

 

N’Golo, la semaine prochaine, nous donnerons en mariage, la  3ème fille de ton ami d’enfance. C’est un enseignant du village qui est son mari.

 

Par ailleurs, le village s’apprête à organiser les jeunes en vue de réhabiliter notre piste rurale qui est totalement dégradée. Chaque famille participera aux travaux à travers deux jeunes.

Concernant, le pays des hommes Allah ka tiyèn Dèmèn, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Sauf qu’IBK national s’est rendu en Namibie et que le Premier ministre Modibo Keita s’est aussi au nom de nous tous rendu en Côte d’Ivoire pour présenter les condoléances et témoigner de la solidarité de notre pays envers Ouattara et son peuple.

 

Mon frère, toute la famille se porte bien et grand-mère me charge de te transmettre son bonjour et ses remerciements. Elle est maintenant totalement guérie grâce à dieu et à toi.

Présentement, elle est en train de filer du coton.

 

A bientôt mon frère, que dieu te protège et protège notre grand pays.

Amen !

source: la Boussole

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.