Commissariat de police du 15e arrondissement : Démantèlement d’un atelier de fabrication, de vente d’armes et de munitions à Baco-Djicoroni fitiribougou

Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des armes, la Brigade de Recherche du Commissariat de police du 15ème Arrondissement a effectué une descente musclée le 15 septembre 2020 dans un atelier de fabrication d’armes à Baco-Djicoroni, au cours de laquelle une dizaine de personnes ont été interpellées et placées sous mandat de dépôt au Tribunal de grande instance de la commune V pour “fabrication et vente illégale d’armes à feu et munitions”.

De sources proches du dossier, une perquisition des lieux a permis aux enquêteurs de saisir un arsenal d’armes artisanales améliorées composé d’une dizaine de pistolets automatiques (PA) améliorés en cours de fabrication, des chargeurs en cours de fabrication dont plusieurs déjà finis, des munitions et du matériels de fabrications.

Selon l’administration policière, une police performante repose sur un puissant réseau d’informations. Ainsi, la volonté farouche de lutter contre le banditisme et de protéger les innocents explique les très bons résultats enregistrés par les policiers du 15ème arrondissement dans leur guerre contre les malfrats et les bandits de tous calibres.

“On ne le dira jamais assez. Dans le district de Bamako, le Commissariat de police du 15ème arrondissement contribue pour beaucoup à apporter de la quiétude aux populations en traquant sans relâche les bandits pour les mettre hors d’état de nuire.  Alors que Bamako connaissait depuis quelque temps une recrudescence de vols de motos et particulièrement des braquages à main armée, le coup de filet opéré par le Commissariat de police du 15ème mettait un important coup d’arrêt aux activités lucratives et illicites des malfrats”, a-t-elle laissé entendre.

Et d’ajouter que c’est dans cette logique que les hommes du Commissaire principal de police Aminata Louis Kéïta en charge du 15ème Arrondissement et ses hommes ont encore frappé fort, le 15 septembre dernier, dans la termitière des malfrats qui empoisonnent la vie des habitants de la ville des trois caïmans. Et de poursuivre que pour réussir la lutte contre l’insécurité grandissante, il faut d’abord lutter contre la prolifération des armes et c’est pour cela que les policiers procèdent à des fouilles et arrestations partout.

Pour sa part, le directeur régional de la Police du district de Bamako, le Contrôleur Général Siaka Bouran Sidibé, et son Adjoint le Commissaire Divisionnaire Ibrahima Soma Kéïta, ont effectué le déplacement pour saluer le Commissaire en charge du 15ème Arrondissement et ses hommes pour le travail bien fait.

Quant au Commissaire principal de police Aminata Louis Kéïta, elle appelle la population à la vigilance en l’invitant à informer à temps la police pour qu’elle puisse conduire avec son aide sa mission de protection des personnes et des biens.

Il convient de rappeler que la semaine dernière, le même commissariat avait mis hors d’état de nuire des braqueurs et des hommes en possession d’une arme de guerre. C’était au cours d’une mission conduite par le Chef de la Brigade de recherches, le Capitaine de police Ilias Goro.

                          Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *