Aux environs de l’auto-gare de Sogoniko : un militaire percute un camion en stationnement et se fait écraser le crâne

Le dimanche 6 avril dernier, vers 23 heures, un conducteur de moto Djakarta qui allait dans le sens Tour de l’Afrique –centre ville a perdu le contrôle de son engin par excès de vitesse et a percuté un camion en stationnement sur le bas côté de la voie, à la hauteur de l’auto gare routière de Sogoniko. Evacué aux urgences du Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré, le médecin a certifié qu’il est mort sur les lieux de l’accident, sa tête s’étant fendue.

 

accident militaire mort

 

 

 

Il nous revient selon des sources bien informées que le défunt s’appelle Sankoubé Théra, fils de Bayo et de Soumani Dembélé, militaire de son état, domicilié à Kati. Il était âgé de 34 ans environ.

Les témoignages recueillis sur les lieux de l’accident rapportent qu’il venait à toute allure de vers la Tour de l’Afrique et se dirigeait vers le centre ville. Ce faisant, il a perdu le contrôle de sa moto Djakarta, non loin de la gare routière de Sogoniko. Il est sorti de sa trajectoire pour percuter de plein fouet, un camion en stationnement sur le bas côté de la route. Sankoubé a violemment heurté la barre anti choc arrière du véhicule avant d’être projeté par la même violence contre le goudron.

Faute de casque, le crâne s’est fendu et l’engin désintégré. Appel a été fait aux agents de la Protection civile dont les locaux se situent à seulement quelques mètres pour l’évacuer aux urgences du Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré. Ici, le médecin a constaté son décès, survenu sur les lieux de l’accident.

Les obsèques de Sankoubé ont eu lieu le mercredi 9 avril à Kati. Motocyclistes, ayez le reflexe du port du casque, ça peut sauver en bien des cas.

 

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *