Attaque à main armée à Baraka Pétrolum : trois hommes séquestrent le personnel de la station d’essence dans le WC et emportent plus d’1.500.000 F CFA

Le mercredi 6 août dernier, vers 3h du matin, trois hommes enturbannés, sous la menace de leurs armes ont tenu en respect tout ce qu’il y avait de monde à la station d’essence Baraka Pétrolum pour faire main basse sur plus de 1.500.000 F CFA. Il n’y a pas eu heureusement de perte en vies humaines, les braqueurs n’ayant pas eu à faire usage de leurs armes. Ils ont disparu avec leur butin dans la nature.

 

faits divers incroyable vrais possible realite

 

 

La station d’essence Baraka Pétroleum dont le promoteur est M. Sadio Bathily est située sur la route d’Atetebougou, à une vingtaine de mètres de l’hôtel Sahel. Le mercredi 6 août dernier vers 3h du matin selon les témoignages des rescapés fournis aux hommes du Commissaire principal de police Youssouf Koné en charge du 2e arrondissement de Kayes, trois hommes armés, tous enturbannés ont débarqué à la station en provenance de Kayes centre(Kayesba). Sur place, il y avait le gardien, deux pompistes, un chauffeur qui dormait et le gérant. Sous la menace armée, le gardien et les pompistes sont conduits dans le WC pour y être séquestrés. Quant au gérant, il est mis en demeure de conduire les visiteurs au coffre fort.

Là-dedans, il y avait 1.500.000 FCFA et poussières que les braqueurs ont délogés. Ils ont replacé après le gérant dans la cellule de fortune auprès des autres avant de disparaître dans la nature.

Les prisonniers qui ont été dépouillés de tout moyen de télécommunication ont passé le reste de la nuit dans le WC. Le lendemain matin, ils ont été délivrés. Les cinq prisonniers ont déposé auprès du Commissaire principal de police Youssouf Koné, patron du 2e arrondissement qui a ouvert une enquête pour retrouver les braqueurs.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.