Attaque à main armée au bar-restaurant « La Paix » à l’ACI 2000 : Le malfrat Alou Sidibé et le gardien Adama Bamba épinglés par le 14e arrondissement

Le commissaire principal du 14è arrondissement, Assétou Coulibaly et les éléments de sa brigade de recherche viennent de démanteler un réseau de malfrats qui coupait le sommeil aux habitants de Hamdallaye ACI 2000. C’est dans la nuit du 18 janvier dernier, aux environs de 3 heures du matin que les membres de ce gang au nombre de 4 ont attaqué un bar-restaurant chinois dénommé « La Paix ». C’est au cours de cette opération que deux membres dudit réseau ont été interceptés par les limiers de ce commissariat.

police malienne

Aux dires du commissaire principal du 14è arrondissement, Assétou Coulibaly, son service a été informé par le promoteur du bar-restaurant de « la Paix » d’une attaque de ses installations dans la nuit du 18 janvier dernier par des bandits armés. Immédiatement, elle a dépêché une équipe dirigée par l’inspecteur Lamissa Bamba sur place pour enquêter sur les faits.

 

A l’arrivée des limiers du 14e arrondissement, les malfrats avaient déjà fini de vider les caisses. Aussitôt, l’Inspecteur Bamba et ses hommes se sont mis à leurs trousses. Leur témérité a eu gain de cause, car ils sont parvenus à mettre la main sur l’un d’entre eux répondant au nom de Alou Sidibé. Ce dernier, en voyant le pick-up de la police n’a pas hésité à prendre la poudre d’escampette. C’est au cours de cette fuite qu’Alou Sidibé sera arrêté et conduit au commissariat pour des investigations approfondies. Interrogé, il a reconnu les faits en déclarant avoir monté cette opération avec la complicité du gardien des lieux qui se nomme Adama Bamba. Quelques heures plus tard, celui-ci sera aussi appréhendé et conduit au commissariat. Tout comme Alou Sidibé, Adama Bamba passera également aux aveux. Il aurait déclaré aux policiers avoir préparé minutieusement cette attaque en indiquant le jour et l’heure aux malfrats.

 

 

 

A en croire le commissaire divisionnaire Assétou Coulibaly, un pistolet de fabrication artisanale et des cartouches ont été trouvés sur l’un des malfrats épinglés. Trois autres malfrats seraient toujours dans la nature. Le commissaire divisionnaire Assétou Coulibaly est plus que jamais déterminée à mettre la main sur eux.

 

 

 

Quant aux deux bandits arrêtés, ils seront présentés au procureur de la commune IV.

Elle a profité de cette occasion pour lancer un appel aux populations de sa zone d’intervention à une franche collaboration.

Cléophas TYENOU

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *