Après avoir rencontré au hasard une fille de Ségou au téléphone : un marchand de bétail de Djelibougou faillit se faire lyncher par la foule à cause d’elle

Dans la nuit du dimanche 4 octobre dernier, Lassine Diané, un marchand de bétail domicilié à Djelibougou-Doumanzana en Commune I du district de Bamako, reçoit par hasard le coup de téléphone  d’une dame qui s’empresse de s’excuser car, elle s’était trompée de numéro. Peu après, elle rappelle et se présente comme Bintou Coulibaly, appelant depuis Hamdallaye, Ségou. Ce fut le début d’une correspondance  suivie qui aboutira à des visites au domicile du marchand de bétail. Bintou de basse moralité, en profite pour piquer 50.000FCFA à son hôte puis 100.000FCFA à son épouse. Rattrapée à Badalabougou par son hôte qui confisque son téléphone portable pour l’obliger à restituer les sous volés, il a failli se faire lyncher par la foule qui a afflué suite aux cris « au voleur » de Bintou, n’eut été l’intervention d’un ex béret rouge qui les conduit tous à la BIJ.

kabako faits divers incroyable logo

Lassine Diané, marchand de bétail domicilié  à Djelibougou-Doumanzana en Commune I n’en finit plus de se maudire pour sa naïveté. Tout est allé très vite et il a fait de folles dépenses pour rien.

Vers 20H, le dimanche 4 octobre dernier, il reçut un appel téléphonique dont il ne connait pas le numéro. Au bout du fil, une voix de femme qui s’excuse pour l’avoir appelé par erreur. Peu après, la même voix rappelle encore pour se présenter. Elle dit s’appeler Bintou Coulibaly, téléphonant depuis Hamdallaye, un quartier de la Commune urbaine de Ségou. Sans se gêner, elle demande à son interlocuteur de recharger son téléphone. Lassine ne se fait pas prier. Il lui envoie pour 2000FCFA d’unité. Ce fut le début de folles dépenses pour une inconnue. Dans la nuit du 10 octobre, Bintou informe par téléphone Lassine qu’elle compte venir à Bamako  le 13 du mois  et lui demande d’aller l’accueillir à l’auto gare à son arrivée, offre acceptée. Le lendemain elle rappelle pour l’informer de l’annulation de son voyage pour des raisons d’argent.

Lassine lui envoie 10.000FCFA par Orange-Money. A la date convenue, Bintou débarque à Bamako, accueillie puis hébergée par son hôte  chez lui à Doumanzana. Trois  jours après, Bintou demande la route. Lassine la couvre de cadeaux de vêtements de 100.000FCFA et d’un téléphone de 45.000FCFA plus 5.000F d’unité. Le 15 novembre dernier, revoilà Bintou,  venue d’après elle pour le mariage d’une cousine, prévu pour dimanche 22 novembre à Badalabougou Sema. Comme la première fois, elle a élu domicile à Doumanzana. Deux jours plus tard, Lassine la laisse seule en famille pour aller au service. Il se rappelle après qu’il avait oublié 50.000FCFA. Il rebrousse chemin  pour les prendre, mais l’argent avait disparu. Il ne dit mot à personne, histoire de ne pas frustrer son étrangère. Deux jours plus tard, c’est madame Diané qui perd ses 100.000FCFA. Bintou quitte la famille pour une destination inconnue.

Informé, le chef de famille tente de lui téléphoner mais elle était sur répondeur. Pratiquement, tous les membres de la famille avaient perdu quelque chose durant le séjour  de la Ségovienne. Toute la journée, elle était sur répondeur. Le jour du mariage, elle invite Lassine  à la trouver  à Badalabougou. Sans perdre de temps, il enfourche sa moto  pour se rendre au lieu convenu. A sa vue, Bintou sans être interpellée lui demande de lui promettre 10. 000FCFA après quoi, elle va lui restituer l’argent de son épouse. Lassine lui promet l’argent et se fait remettre son téléphone portable qu’il confisque. Il refuse de le lui remettre si elle ne verse pas l’argent  de son épouse. Bintou le mordit au doigt en lui administrant des coups. Ce n’est pas tout.  Elle a crié au voleur pour mobiliser la foule. Lassine encerclé a failli se faire lyncher. Heureusement, un ex béret rouge  de passage parvient à calmer la foule et conduire les deux protagonistes à la Brigade d’investigations judiciaires(BIJ), escortés par les curieux.

Après explication, tout le monde comprit que Bintou est une voleuse. Des filles venues de Ségou ont enfoncé le clou en la présentant comme une fille de mauvaise moralité. Lassine n’a pas voulu porter plainte. Au contraire, il a demandé aux enquêteurs de la laisser car, après tout, c’est lui qui a tort. Mais tout est désormais fini entre eux.

Denis T Thera

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *