Adultère : Un homme perd son organe génital

Le vendredi  1er  Mars, MC domicilié à Bougouni ville  a perdu  son  sexe après un rapport illicite  à avec  une femme d’autrui. Pendant plus d’une semaine, MC était dans une inquiétude totale pour son sort.
Souvent nous nous laissons emportés par nos vices et nous posons des actes qui par la suite sont objet de regret.
En effet, les Bougouniens ont vécu cette histoire le vendredi  1er  Mars à Bougouni très tôt le matin où a lieu l’événement mystérieux.
Ce jour, très tôt le matin, madame X arriva au marché de Bougouni en vue de faire des achats de produits divers afin de ravitailler le marché de Kologo (chef lieu de la commune rurale de Tiémala Banimonotié) où se tient la foire hebdomadaire, chaque vendredi de la semaine .
En ce jour très ensoleillé où les forains dans un tohu-bohu général s’affairaient à faire charger leurs marchandises pour rallier le marché de Kologo, M. MC avait d’autres idées  derrière la tête lorsqu’il vit dame X traînant son embonpoint.
Lorsque dame X s’approcha de MC pour des renseignements sur un lieu propice à satisfaire ses besoins naturels, MC se dit que c’était le bon moment pour satisfaire ses désirs épicuriens, naturels non nécessaires.
Madame x lui demanda : «  où se trouvent les toilettes pour se soulager ? » MC lui fait savoir que c’était inutile d’aller ailleurs et qu’elle pouvait aller se soulager chez lui car toutes les commodités étaient remplies. Une fois sur les lieux, dame x entra dans les toilettes et soudainement MC fit irruption où se trouvait dame x et l’intimida. Ne pouvant rien faire, dame x lui dit de ne pas se hasarder à tenir des actes sexuels avec elle car elle a été envoutée « travaillée » pour qu’elle ne commette pas l’adultère.
Voyant sa libido augmenter, MC refusa d’obtempérer et soumit dame x à ses désirs.
Après les avoir assouvis, il constata que la totalité des attributs n’existait plus c’est-à-dire la verge et les testicules. Il s’écria et dit à Madame x, qu’allons-nous faire ? « Celle-ci lui répondit » « je te l’avais pourtant bien dit. Malgré les tentatives des parents de MC la chose ne revient pas jusqu’au moment où nous mettons sous presse cet article. Pendant plus d’une semaine, MC était dans une inquiétude totale pour son sort.
« Vais-je mourir ainsi » pourrais-je un jour revenir à ce que j’étais ?
Le mari Y qui a nié toute implication est chez lui serein et tout tranquille.  il ironise même en prétextant qu’il ignorait que sa femme possède un tel pouvoir.
Ceci  doit nous donner matière à réflexion quant à l’attitude de certaines femmes mariées qui n’ont plus de crédit pour le mariage ainsi que des hommes qui n’ont pas de respect pour les femmes d’autrui. La complicité réciproque des deux genres bafoue toute leur dignité, en un mot leur « dambé ». Selon un proverbe de chez nous « ne mena ni konin là, n’torala o manjangnogon na ».Mais, heureusement pour MC, avec l’intervention des bonnes volontés, son sexe est réapparu comme il était.
   Yacouba SANOGO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *