Accident meurtrier sur le boulevard de l’indépendance : Un 4ème enfant décédé au CHU Gabriel Touré

Dans la  nuit du mardi 26 mars dernier, aux environs de 22 heures, un jeune conducteur a perdu le contrôle de son véhicule. Il a tué 3 enfants sur place et  blessé 5 autres. 24 heures après, le bilan s’est alourdi avec la mort d’un autre enfant.

Selon le témoignage de l’un des parents des victimes, Kaloga Kouyaté,  c’est aux environs de 22 heures qu’il a été informé de ce triste accident.

» Je me suis rendu sur place et j’ai trouvé les corps sans vie de mes deux enfants étalés sur le sol. J’ai pris le soin d’alerter les services de la protection civile « , déclare le chef de famille.

C’est pendant ce temps que la police est arrivée sur place. Devant l’immensité de la foule attirée par  cette scène horrible et qui avait entrepris de brûler le véhicule à l’origine du drame et ses occupants, elle a lancé des gaz lacrymogènes   créant la panique, raconte le chef de famille endeuillé.  La foule, indignée et surexcitée, a réagi en lançant des jets de pierres en direction des policiers qui réussiront quand même à sauver la vie du jeune conducteur.

Rappelons que ce  drame, qui a fait sur place trois morts et cinq blessés graves, s’est produit le mardi 26 mars sur le boulevard de l’indépendance. L’un des blessés, annonce-t-on, a succombé à ses blessures dans la nuit du 27 mars. Portant ainsi le nombre de morts à quatre. L’un des blessés   a été libéré par l’hôpital Gabriel Touré où il était admis.

A notre passage dans la famille Kouyaté qui a enregistré la perte de 3 enfants dans cet accident, la famille  du conducteur était venue présenter ses condoléances. Elle a présenté toutes ses excuses à la famille endeuillée.

Notons que la famille du conducteur a été précédée par les autorités administratives et municipales. A son passage, le gouverneur George Togo a attribué ce regrettable accident à l’irresponsabilité des parents.    

Cléophas TYENOU (*stagiaire)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *