Esclavage à Kayes : des associations accusent l’État de ne « pas faire assez »

 

Plusieurs organisations de Kayes ont manifesté ce mardi le 20 octobre 2020 pour dénoncer la pratique de l’esclavage dans la région. La marche est initiée par 04 associations anti esclavagistes dont « Gambana international » et le Rassemblement pour la Fraternité et le Progrès. Selon les organisateurs, les autorités ont leur responsabilité dans la persistance de la pratique.

S.T

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.