Youwarou : Un nouveau programme pour protéger le Delta intérieur du Niger

Une réunion d’information sur le Programme de développement durable du Delta intérieur du Niger (PDD-DIN) s’est tenue le 5 février au pied-à-terre sous la présidence de l’adjoint du préfet, Boubacar Kané. Elle a regroupé les membres du Comité local d’orientation, de coordination et de suivi des actions de développement (CLOCFSAD) du cercle de Youwarou, les élus et les organisations socio-professionnelles.

Delta intérieur Niger

 

A l’ouverture de la séance, l’adjoint du préfet a souligné l’importance de ce nouveau programme qui répond aux aspirations des communautés du cercle de Youwarou, situé au cœur du Delta intérieur du fleuve Niger.

Durant la réunion, la cellule technique nationale et l’équipe régionale du programme ont fourni les informations nécessaires aux bénéficiaires et acteurs sur la mise en œuvre du  PDD-DIN, un programme conçu par le gouvernement au regard du rôle vital que joue le Delta intérieur du Niger et de l’importance de la lutte contre la dégradation des ressources naturelles. C’est ainsi que le coordinateur national du PDD-DIN, Moussa Dembélé, a présenté ce programme qui bénéficie de l’appui des partenaires techniques et financiers notamment les Pays-Bas et la Suède. Moussa Dembélé a rappelé que le PDD-DIN a été lancé à Bamako le 24 octobre 2013 et à Mopti le 18 décembre suivant pour 10 ans. Le programme, a-t-il précisé, s’exécutera en deux phases : une première phase transitoire de trois ans au bénéfice des quatre cercles de la zone inondée de la région de Mopti : Djenné, Ténenkou, Youwarou, Mopti. La seconde phase de 7 ans concernera les régions de Mopti, Ségou et Tombouctou.

Le coordinateur national s’est appesanti sur la première phase du PDD-DIN financée à plus de 3  milliards de Fcfa par la Suède pour les trois premières années. Cette phase prévoit le développement institutionnel du programme, le renforcement des capacités des différents acteurs, la protection des ressources naturelles et des écosystèmes dans le Delta.

Les activités programmées pour le premier semestre de l’année 2014 ont été présentées par Baba Guindo, chargé du volet environnement du PDD-DIN. Il s’agit de dresser le répertoire des bases de données existantes, dénombrer les oiseaux d’eau et autres espèces de la faune aquatique sur quatre sites (lac Débo, lac Korientzé, plaine de Séri, Waladou-Débo.

S. CISSE

AMAP-Youwarou

Youwarou : UNE FORME DE PECHE NUISIBLE DANS LE LAC DEBO

Une nouvelle pratique de pêche s’installe dans le cercle de Youwarou, précisément dans le lac Débo. Elle consiste à faire régénérer des parcelles de bourgou entourées de filets à petites mailles. Après avoir ainsi piégé les poissons, les pêcheurs n’ont plus qu’à les capturer facilement, une fois la décrue amorcée. Même le menu fretin n’est pas épargné. Le bourgou est une herbe très nourrissante pour les animaux et favorise la grégarisation des poissons. Il pousse généralement dans le Delta intérieur du Niger.

Cette nouvelle forme de capture de poissons est pratiquée par une minorité de pêcheurs, quelques individus ayant reçu l’autorisation verbale des chefs coutumiers pour la régénération des parcelles de bourgou. Les pêcheurs sans parcelles de bourgou réagissent très mal à ce phénomène car dans le même temps, eux s’appauvrissent au rythme de l’amenuisement des prises de poissons. Ils pointent donc du doigt ceux qui emprisonnent les poissons dans des bourgoutières et appellent les autorités compétentes à trouver une solution permettant un accès équitable aux ressources halieutiques du lac Débo.

S. CISSE

AMAP-Youwarou 

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *