Sikasso : UN NOUVEAU PROGRAMME D’ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

En 2011, notre pays et l’Allemagne ont convenu du programme d’Appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale d’adaptation aux changements climatiques (ASNaCC). Le projet est destiné à expérimenter une approche novatrice dans le cadre de l’intégration et de l’adaptation aux changements climatiques dans tous les secteurs pertinents du développement régional et local. Il est financé par l’Allemagne à hauteur de 10 millions d’euros, soit 6,5 milliards de Fcfa et sera exécuté en deux projets par le PNUD et la GIZ.

sikasso region maliLe programme a organisé, mercredi, un atelier de planification opérationnelle pour des projets d’adaptation aux changements climatiques qui a regroupé à Sikasso, les autorités administratives, des représentants des services techniques et de la société civile. La cérémonie d’ouverture était présidée par un représentant du gouvernorat de la Région de Sikasso, Amadou Diabaté.
La session visait, entre autres, à affiner la planification opérationnelle, et à discuter de l’implication des acteurs dans la mise en œuvre des mesures d’adaptation afin de cerner les critères d’évaluation de la vulnérabilité des populations aux changements climatiques et choisir les collectivités bénéficiaires des mesures en cours.
Le Mali a élaboré et validé une Politique nationale en matière de changements climatiques (PNCC), assortie d’une stratégie nationale d’adaptation aux changements climatiques (SNCC). Cette stratégie a été élaborée pour une période de 5 ans et se développe autour d’axes comme le cadre institutionnel, les capacités nationales en matière de changements climatiques, l’information et la sensibilisation sur les changements climatiques, la prise en compte des changements climatiques dans les politiques sectorielles et territoriales ainsi que l’implication du secteur privé dans la lutte contre les effets des changements climatiques.
Le responsable allemand du projet d’adaptation aux changements climatiques, Hartmut Behrend, s’est félicité de l’engagement des autorités et des populations de Sikasso sur les questions de changements climatiques. Il a dit fonder beaucoup d’espoir sur l’implication des acteurs locaux de l’agriculture, des eaux et forêts, de l’environnement et des collectivités.
Au cours des travaux, le programme ASNaCC et ses plans opérationnels ont été présentés aux participants ainsi que les acteurs potentiels qui devraient être impliqués dans sa mise en œuvre. La rencontre a également planché sur les critères de vulnérabilité pour le choix des zones d’intervention du programme dans les régions, cercles et communes.
F. DIABATE
AMAP-Sikasso

source :Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *