Quinzaine de l’environnement : Madame la Première Dame soutient l’effort des populations de Sikasso

Joignant l’acte à la parole, Mme la Première Dame KEITA Aminata MAIGA a profité de son séjour à Sikasso dans le cadre du lancement de la 16éme édition de la Quinzaine de l’environnement, pour donner un précieux coup de main aux populations du Kénédougou dans leur quête d’un environnement sain. En effet, elle leur a offert du matériel d’assainissement composé, entre autres, de deux camions d’assainissement d’une capacité de 8 tonnes chacun, des caissons-poubelles à grande capacité, plusieurs poubelles moyennes pour les concessions, de brouettes, gants, protèges nez, gilets, pelles et râteaux.

premiere Dame KEITA Aminata MAIGA maire ville sikasso

A travers cette donation, Mme la Première Dame entendait encourager ces braves populations qui sont engagées quotidiennement dans des activités d’assainissement de leur cadre de vie.

En remettant les clés des camions aux autorités régionales, la Première Dame les a remerciées ainsi que toute la population pour l’accueil chaleureux qui lui a toujours été réservé à chacune de ses visites à Sikasso. L’occasion était aussi opportune pour KEITA Aminata MAIGA d’attirer une nouvelle fois l’attention sur la nécessité d’assainir notre environnement. Profitant de la tribune que lui offrait la Quinzaine de l’environnement, Mme la Première Dame a lancé un appel aux femmes du Kénédougou :« … Le problème d’assainissement n’est pas facile ; il faut disposer ces caissons dans des endroits accessibles aux ménages […]Que les ménages aussi soient disciplinés pour y mettre les déchets. Donc, je lance un appel surtout aux femmes. Aux femmes parce que ce sont elles qui gèrent les maisons pour qu’au moins, une fois, l’on ait un bon exemple de gestion des déchets ménagers. L’environnement, pour moi, je le dis toujours, est transversal. Et à l’ONG AGIR, nous parlons de l’environnement en tant qu’environnement social, culturel, éducatif […] Nous sommes obligés de prendre tout cela en compte dans notre pays pour pouvoir avancer dans la protection de l’environnement. Tout à l’heure, nous avons parlé de la coupe de bois comme combustible, nous savons que c’est dans le culturel, donc nous sommes obligés de prendre le culturel pour essayer d’avancer. Nous savons qu’une femme au village qui coupe beaucoup de bois a plus de considération qu’une femme qui n’arrive pas à en couper […] Prenez dans le Nord, ceux qui prennent le bambou pour faire des nattes ont été habitués à faire des nattes. Il faudrait donc leur dire de ne pas en couper […] En plus, il faut tenir compte de tous ces facteurs : social, économique, culturel, etc. Je pense, depuis fort longtemps, que ce n’est pas facile ; il faut de la volonté, de l’engagement. Nous avons beaucoup de choses dans nos traditions pour gérer l’environnement. Donc, je compte beaucoup sur Sikasso« .

Enfin, la Première Dame a souhaité que chacun fasse bon usage de ce don. Pour ce faire, KEITA Aminata MAIGA a promis de garder un œil sur la gestion qui en sera faite à travers notamment l’ONG AGIR qui entamera très prochainement un programme avec Save The Children à Sikasso.

 

En guise de remerciements et d’encouragements pour toutes ses actions en faveur de leur bien être, les autorités de Sikasso ont élevé Mme KEITA Aminata MAIGA à la dignité de Citoyenne d’honneur de la ville de Sikasso.

Source: Présidence

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.