Lutte contre les changements climatiques : LE PAGEDD FAIT SON BILAN

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Bouréma Camara, a présidé hier, dans la salle de réunion de l’Agence de l’environnement et du développement durable (AEDD), les travaux du comité de pilotage du Programme d’appui à la gestion de l’environnement et la promotion du développement durable au Mali (PAGEDD). C’était en présence du directeur général de l’AEDD, Aboubacar Diabaté et les membres du comité. L’ordre du jour portait sur l’examen du bilan du Programme, la présentation et les échanges sur le programme de travail 2016 et son budget.

iles archipel malouines buenos aires changement climatique

Depuis plus d’une décennie, le gouvernement a entrepris diverses actions pour lutter contre le fléau des changements climatiques. Au nombre de ces actions, on peut retenir l’élaboration de documents de politique et stratégies assorties de plans d’actions et l’adhésion de notre pays à plusieurs conventions internationales ayant trait à l’environnement. Afin de mieux répondre à ces engagements et de lutter efficacement contre le phénomène de la variabilité climatique, notre pays et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont mis en place le PAGEDD.

Le coût du programme est de 2 millions de dollars (soit environ 1 milliard de Fcfa) sur une durée de 5 ans (2011-2016). Le but est de permettre au département en charge de l’environnement, d’apporter des réponses aux défis auxquels le pays doit faire face dans le domaine des changements climatiques et du développement durable. Il doit contribuer au développement d’un partenariat technique de qualité devant aboutir à la mobilisation de ressources auprès des différents mécanismes de mise en œuvre des conventions sur l’environnement.

Le PAGEDD aidera en outre, à la prise en compte de l’environnement et des changements climatiques dans les politiques et stratégies nationales et locales, à promouvoir la communication pour un changement de comportement et, à renforcer les capacités du département en vue d’assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des conventions de Rio (Brésil) et autres accords et traités en matière d’environnement ratifiés par le Mali.

Depuis son démarrage en 2011, le PAGEDD a apporté son concours à la réalisation de plusieurs activités qui concourent à l’atteinte des objectifs de lutte contre les effets néfastes des changements climatiques. Ainsi, il appuie la Quinzaine de l’environnement qui est un événement annuel phare de communication et de sensibilisation du grand public à la protection de l’environnement. On note aussi, l’édition de la revue « Notre Environnement », avec 4 parutions totalisant 1800 exemplaires, l’appui au renforcement de capacité du ministère en charge de l’environnement et, à l’élaboration des différents documents de politiques et stratégies.

C. A. DIA

 Source : L’Essor
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.