Environnement et développement local : Sanakoroba, Dialakoroba et Bougoula se dotent des programmes

Pour leur implication dans le développement et la gestion durable des ressources naturelles de leurs localités, les populations des 60 villages des communes de Sanakoroba, de Dialakoroba et de Bougoula, en collaboration avec le groupe Nyetaa du Mali-Folkcenter, viennent d’élaborer des plans environnementaux et de développement local. Les documents ont été remis hier aux autorités locales.

Dans le cadre de l’exécution de son programme Sudep dans les 60 villages de l’ex-arrondissement de Sanakoroba, Mali-Folkcenter, à travers son Groupe Nyetaa, a jugé nécessaire d’impliquer davantage les populations dans le développement et la gestion durable des ressources naturelles de leur localité. C’est pourquoi, dans son approche, il a créé des organes de gouvernance environnementale locale (Gel) dans chaque village et le Groupe environnemental communal (Gec) au niveau des communes.

Ces organes, avec le soutien technique du Groupe Nyetaa, sont parvenus à élaborer pour 10 ans, des plans environnementaux et de développement local (PEDL). Ces PDEL, remis officiellement hier au sous-préfet de Sanankoroba et aux maires des trois communes par les Gec, constituent des documents stratégiques contenant les besoins de développement socioéconomique et environnemental élaborés dans l’ensemble des 60 soixante villages des trois communes.

Pour conjuguer les efforts d’aide au développement au développement dans l’ex-arrondissement de Sanankoroba, ces PEDL, selon le secrétaire général du Groupe Nyetaa, Diakaridia Traoré, serviront non seulement comme documents de base pour l’élaboration des PDSEC, mais aussi comme guide pour les autorités communales, administratives et autres partenaires en vue de faire face aux besoins exprimés par les populations.

Les autorités communales et administratives ont promis d’exploiter ces documents pour le développement de leur localité.

“Ces documents élaborés par les populations elles-mêmes vont beaucoup nous aider dans nos projets de développement dans nos différentes communes. Nous allons bien les exploiter. Nous remercions Mali-Folkcenter et toutes les populations qui ont décidé de participer au développement de la localité à travers ces documents dans lequel elles expriment leurs besoins. Ces documents vont beaucoup nous aider”, a expliqué le maire de la Commune de Sanakoroba.

La représente du sous-préfet de Sanankoroba a salué l’initiative et promis de transmettre les documents aux plus hautes autorités.

Maliki Diallo

Source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *