Changements climatiques à Fana : des femmes contraintes à la reconversion

Autrefois, exploitante de bois, Rahama Samaké fait actuellement du commerce et le maraîchage pour subvenir à ses besoins. Elle explique cette reconversion par le manque du bois de chauffe et de charbon. Rahama habite à Tingolé dans le cercle de Fana.

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *