Brèves de L’Observatoire – Des jeunes de Diankabou curent les caniveaux en Commune IV

Des jeunes de Diankabou curent les canveaux en Commune IV

Le président d’honneur, l’ancien Maire de la commune IV du District Bamako, M. Issa Guindo, a donné le premier coup de pelle de curage des caniveaux entamé par l’association des jeunes ressortissants de Diankabou, cercle de Koro. C’était le samedi, 24 août 2019.

Une quarantaine de jeunes munis de pelles, de brouettes se sont mis à curer les caniveaux derrière la mairie de la commune IV. La vigueur qui animait ces jeunes et leur détermination était à revendre. L’eau coule à merveille aujourd’hui dans ces fossés de la mairie de la commune IV, parce que toutes les embuches, débris et ordures ont été enlevés.

L’ancien maire, Issa Guindo dans un élan d’encouragement, était sorti lui-même sous cette pluie pour encourager ces jeunes: «ce conflit au centre du pays n’est pas une fatalité», a-t-il faire savoir.

Il a indiqué que ces jeunes ressortissants de Diankabou ont voulu montrer qu’ils vivent aujourd’hui à Bamako et qu’ils doivent participer au développement de la ville.

C’est pourquoi, ils ont choisi la commune IV du District de Bamako pour montrer qu’ils ont le souci de bien faire pour le Mali. En tant que président d’honneur, il dira que sa présence sous la pluie avec les jeunes avait pour but de les encourager, surtout soutenir leur action.

Le président de l’association, Samba Tolo dira que leur association existait bien avant  ce jour, mais qu’elle a été juridiquement officialisée en 2019.

Il a fait savoir que cette association a mené beaucoup d’activités mais n’était pas connue par les gens. Il a indiqué que l’objectif de l’association, est de se faire connaître parce qu’elle existe aujourd’hui juridiquement.

Il dira que les jeunes qui sont dans ce conflit doivent prendre conscience à temps et comprendre qu’ils peuvent faire autre chose qu’une guerre fratricide. «Notre message à travers cette action est de montrer que le Mali peut compter sur sa jeunesse, une jeunesse au service du développement et du progrès ».

 

Sassakawa, va renforcer son partenariat avec le Mali

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, a rencontré, dans l’après-midi du 29 Août 2019, à Palacio hôtel de Yokohama, Monsieur Yohei Sassakawa, Président de la Fondation Nipponne. Au cours de la rencontre, il a été question de l’Agriculture, des opportunités d’emplois ruraux pour les jeunes, de l’augmentation de la production agricole, de la recherche et de l’amélioration des revenus des producteurs agricoles. M. Sassakawa connaît bien le Mali avec 25 années de partenariat public privé , à travers le Sassakawa 2000.

Sassakawa aide les paysans vulnérables à accroître leurs productions agricoles et agro-alimentaires en qualité et en quantité , en générant des revenus considérables, pour s’épanouir . Se considérant comme un Malien , et voulant manifester sa détermination à accroître la production Agricole au Mali, Monsieur Sassakawa a souligné: « J’ai été distingué par les autorités maliennes par la remise d’une médaille de reconnaissance. Je considère le Mali comme ma famille. Nous allons continuer à améliorer la qualité de la production agricole au Mali à travers la mise à disposition de semences et de variétés de qualité . Et pour cela, il faut que la Région centre du Mali soit stabilisée. Nous allons toujours renforcer nos efforts au Mali pour aider les paysans à accroître leurs productions , et assister le Mali dans la formation des jeunes universitaires dans le domaine de la recherche . La priorité du Président de la République est de faire du Mali une puissance agricole en donnant aux jeunes ruraux une opportunité de s’épanouir en mettant en valeur la terre ».

…………………..

Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République : L’UNICEF va continuer à soutenir les initiatives des plus hautes autorités

Le Président de la République, Chef de l’Etat,Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA , a rencontré dans l’après du jeudi 29 Août 2019, Madame Henrietta Fore, Directeur exécutif de l’Unicef; en marge de la TICAD7 à Yokohama. IBK et Mme Fore, ont échangé sur l’excellence des relations entre le Mali et l’UNICEF, et également la situation des enfants réfugiés. Cette relation ne date pas d’aujourd’hui. Elle a évolué au fil du temps, en dépit de la grave crise multidimensionnelle que traverse notre pays, avec comme premières victimes les enfants et les femmes. L’Unicef renforcera son assistance au Mali en faveur du respect des droits humains et plus particulièrement celui des enfants. Madame Henrietta est une connaissance de longue date du Président de la République.

…………………..

Bientôt une représentation de CEO Degas Ltd au Mali

Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA , Président de la République, Chef de l’Etat , en visite au Japon , en marge de la Ticad 7 , a reçu ce jeudi 29 Août 2019, une audience Monsieur Doga Makiura, Directeur Général de CEO Degas Ltd; entreprise spécialisée dans le domaine de financement du monde rural en Afrique de l’Ouest .

M.Doga a un projet de financement des producteurs maliens afin de les aider à accroître , stocker, transformer et vendre leur production agricole en créant des revenus conséquents pouvant garantir leur mieux-être . Il compte venir ouvrir au Mali une branche de son entreprise. « Le Mali est un grand pays agricole et le Président de la République a accordé 15 % à l’Agriculture pour aider les paysans . Cela est encourageant et prouve son attachement à ce secteur créateur de beaucoup d’emplois » a expliqué M.Doga.

…………………..

IBK, très préoccupé pour le retour des populations réfugiées dans leurs localités

Le Président de la République, Chef de l’Etat,Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA , en marge de la TICAD7 à Yokohama, a rencontré en milieu d’après-midi du jeudi 29 Août 2019, à Pacifico Hôtel, Monsieur Fillipo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR). Au centre des échanges , il a été question de la situation générale au Mali, les questions humanitaires , la sécurité et la paix pour faciliter le retour des populations réfugiées suite à la grave crise sécuritaire de 2012.

Saluant les efforts politiques et sécuritaires des plus hautes autorités maliennes pour le retour rapide de la paix , et faciliter le retour intégral des déplacées et réfugiées dans leurs localités d’origines afin de reprendre leurs activités quotidiennes de production et de reproduction, et participer au développement du Mali; M.Fillipo a assuré le Président de la République, du soutien sans failles de son institution onusienne: « l’UNHCR, qui est en partenariat avec le Mali depuis de longues dates , va continuer à soutenir la cause humanitaire des maliens dans les forums internationaux, avec nos partenaires, pour des solutions. La solution ultime c’est la paix ».

……………..

Le Japon renforce les capacités d’ARCAD SIDA dans la lutte contre le VIH

Pour lutter efficacement contre le VIH SIDA au Mali, le Japon a mis à la disposition d’ARCAD SIDA un équipement de laboratoire de dernière génération. C’est sous la présidence du Conseiller technique du ministère de la Santé et des Affaires sociales que cet équipement a été remis par l’ambassadeur du Japon, son excellence M. Daisuke Kuroki, au Cesac, le mercredi 21 août 2019.

Ces appareils sont un don du gouvernement du Japon pour contribuer à la sécurité humaine, selon l’ambassadeur du Japon résident au Mali. Ils contribueront à aider les autorités maliennes à atteindre les objectifs mondiaux qui restent un défi à relever, estime son excellence Daisuke Kuroki.

Au total, ce sont deux automates d’hématologie, deux automatiques de biochimie et quatre congélateurs qui sont fournis par le gouvernement du Japon pour augmenter le nombre de prélèvement de sang pour l’analyse chez les personnes infectées par le VIH.

A en croire l’ambassadeur du Japon, plus de 25 000 personnes infectées et affectées sont bénéficiaires de ce projet. Cependant, il souhaite que bon usage de ces équipements soit fait pour le bénéfice de la population.

La directrice d’ARCAD-SIDA, pour sa part, remercie le Japon pour cette contribution significative à l’action de son ONG, à travers ce don qui s’élève à 43 millions de FCFA.

Par ailleurs, elle rassure l’ambassadeur que bon usage en sera fait. Et elle promet que sa structure fera davantage et mieux avec ces appareils. « Disposer d’automates performants d’analyse biochimique et hématologique, ainsi que de congélateurs de dernière génération pour le stockage des prélèvements est indispensable à la qualité de nos services pour un accès digne des PVVIH aux soins », martèle-t-elle.

Rassemblées par Mahamadou Sarré

La Rédaction

Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *