Assainissement et curage du Diafaranako en C III: l’Association ASFIA mobilise 3 millions de F CFA

La présidente de l’association solidarité Femmes d’ici et d’ailleurs (ASFIA), Fatoumata Mint Barka HAMOUDY, a procédé ce samedi 13 août 2022 au lancement des travaux de curage et d’assainissement des alentours de Diafaranako à Bolibana en commune III. C’était en présence du maire délégué de Bolibana, Mamadou KEITA ; du chef de quartier ; de la présidente locale de ASFIA, Mme Ramata KEITA ; du coordinateur des jeunes, Adama BALL0 ; des femmes de Bolibana. Cette opération a coûté environ 3 millions de F CFA et est entièrement financée par ASFIA.

 

Avec des brouettes, des pelles, des râteaux et autres matériels d’assainissement en main, les membres de cette association ont livré bataille contre les ordures et le sable tapissés dans le lit de ce cours d’eau.

Cette opération, selon ses initiateurs, a pour but de contribuer à l’hygiène et la propreté des alentours de Diafaranako afin de préserver la santé des populations riveraines.

Selon les témoignages des riverains, en cette période hivernale, ces ordures bloquent les eaux pluviales qui provoquent des inondations fréquentes dans le quartier.

C’est pourquoi les autorités de Bolibana ont salué ce geste de l’ASFIA qui vient enlever une épine dans leur pied. Car, chaque année, a fait savoir le maire, l’entretien de cette rivière reste un défi à relever par la population de Bolibana.

Cette opération va du Diafarana-pont (en face du camp militaire) au pont de l’ECOBANK, vers le monument de l’indépendance, sur près d’un Km.

Almamy Sidiki DIARRA, membre de la coordination de la jeunesse, a fait savoir que pour les besoins de cette opération, l’Association ASFIA a mis à leur disposition, 15 brouettes, 40 pelles, 20 pics, 20 dabas, 15 râteaux.

Elle a aussi payé 20 paires de bottes, 3 douzaines de gants.

Les fonds ont aussi permis de prendre en charge la location de 4 camions-bennes et un bulldozer chargeur.

«C’est une très belle initiative. Ce que vous venez de faire comme ça constitue un plus pour nous en matière d’assainissement », a déclaré Mamadou KEITA, maire délégué de Bolibana.

La satisfaction est la même du côté de Mme Ramata KEITA, présidente de ASFIA de la commune III qui affirme ne pas avoir de mot pour remercier la présidente nationale de ASFIA, Fatoumata Mint Barka HAMOUDY.

«Les mots me manquent, tellement que je suis contente de la qualité des travaux faits. Nous les rassurons que nous allons pérenniser cette œuvre», a-t-elle dit.

Après avoir donné le premier coup de pelle, Fatoumata Mint Barka HAMOUDY a déclaré : « aujourd’hui, on est là à Bolibana, en commune III, pour venir en aide à la population, aux femmes, aux jeunes, pour les permettre de pouvoir assainir leur milieu en cette période d’hivernage».

De son propos, il ressort que l’initiative vient des représentantes de l’Association ASFIA de Bolibana, des dames braves qui ont souhaité faire ça pour leur localité.

Selon sa présidente, ASFIA est là pour tout le monde.

«Dès que nous sommes sollicités, on vient en aide dans la mesure de nos moyens. Car le but de ASFIA, c’est d’œuvrer pour un Mali uni et rassemblé », a-t-elle rassuré.

Avant de terminer, elle a tenu à remercier toute la population de Bolibana qui s’est mobilisée pour la réussite de cette opération. Il s’agit notamment, du maire, des chefs de quartier, des jeunes, des femmes et même des tout-petits qui sont sortis massivement pour mettre la main à la pâte.

Un début, selon la présidente, qui assure que beaucoup d’autres quartiers sont ciblés pour la même activité.

À noter que la jeunesse dudit quartier a pleinement participé à cet assainissement avec l’association ASFIA.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.