Assainissement de Bamako : La Commune I à la tâche

Dans le cadre du présent Sommet Afrique-France (du 13 au 14 janvier 2017), l’assainissement de la capitale demeure une préoccupation majeure. Ainsi, la Commune I du District fait son mieux pour rendre sa circonscription très propre.

mamadou-keita-maire-commune-i-1-bamako-mali-jumelage-caracas-ville-venezuela

 Durant trois jours, du lundi 9 au mercredi 11 janvier, le Maire Mamadou B. Kéïta et  ses  45 conseillers jouent leur partition dans l’opération ‘‘Bamako, ville propre’’ en œuvrant à l’  assainissement du cadre de vie de leur commune. Un programme  d’activités  initié en marge du Sommet de Bamako.

100 Jeunes pour balayer et nettoyer les quartiers

La cérémonie de lancement de cette activité a eu lieu devant le centre de santé ‘’ASACOBA’’ de Banconi, le mardi 10 courant. Y étaient présents, le Coordinateur des Chefs de  quartiers de la Commune I, le Représentant du Haut conseil islamique du Mali, le maire lui-même ;  le 3e Adjoint au Maire, chargé de l’assainissement et de l’environnement ; et tous les conseillers municipaux en service.

Plusieurs invités de marque et de personnes ressources dont des personnes âgées ont pris part à cette cérémonie  animée par plus de 100 jeunes (garçons et filles). Ce fut  une véritable  activité citoyenne axée  sur une séance de nettoyage et de balayage des routes à l’intérieur de la commune.

S’inscrivant dans le cadre du Sommet de Bamako, l’initiative a été hautement appréciée par les notables qui soulignèrent que les quartiers de la Commune I étaient jusque là trop sales et que cette activité permettra de rendre leur cadre de vie assaini et agréable à vivre. La santé des populations dépend de la propreté de leur environnement, selon Sory Diallo, qui pense aussi que grâce à  cette campagne d’assainissement de la Commune que la mairie vient d’engager la santé des enfants et de l’ensemble des Habitants sera nettement améliorée.

Pour Amadou Coulibaly, 3e Adjoint au Maire, chargé de l’assainissement et de l’environnement, balayer les goudrons, nettoyer les caniveaux ; bref, assainir leur commune sera désormais une des priorités de la mairie pour améliorer la santé des populations.

Pour cette activité,  un « contingent » de 100 jeunes a été mobilisé. Ils étaient  répartis en trois groupes de travail couvrant ainsi l’ensemble de la Commune. Selon lui, pour réussir cette mission d’assainissement, il suffit que les populations se donnent la main autour de la mairie. Après l’assainissement, il souligne que la mairie luttera de toutes ses forces contre la divagation des animaux  sur l’ensemble de son territoire. Donc, avis  formel à l’adresse des propriétaires des animaux.

 

Que tout le monde balaie devant sa porte

Mamadou B. Kéïta a su mettre l’occasion à profit pour rappeler, une fois de plus, la volonté de l’équipe qu’il dirige. Il s’agit de faire de la Commune I, la plus propre et envieuse  du District de Bamako. Le défi de l’assainissement ne sera relevé qu’avec l’implication  de l’ensemble des citoyens. « Aussi, il a fait savoir que tout le monde doit balayer devant sa maison », recommande le Maire qui ajoute encore  que cela permettra de diminuer les maladies des enfants.

Pour le Maire, améliorer le cadre de vie des enfants permettra non seulement d’accroitre l’apprentissage de celui-ci, mais aussi ça servira un véritable gage de développement. « Un esprit sain doit évoluer dans un environnement sain », estime-t-il.

Amara BATHILY

 

Source : L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *