En désaccord autour d’un problème foncier… Un député de Kati et le juge de Ouélessébougou en viennent aux mains

Le député de Kati, l’honorable Bourama Tidiane Traoré et le juge de Ouélessébougou, Amadou Touré,  ont livré hier, mardi 25 novembre 2014, en début de soirée, un pugilat qui pourrait être le combat du siècle à Ouélessebougou.

construction batiment maison affaires litige fonciere terrain chantier

Selon les explications du juge, c’est aux environs de 18 heures 20 que l’honorable député est venu l’interpeller dans son bureau à propos d’un dossier portant sur un litige foncier. «  Je lui ai répondu que je n’ai rien à lui dire sur un dossier que je suis en train d’instruire. Il a alors rétorqué qu’il est député et qu’il est là dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale « , a expliqué le magistrat. Avant d’ajouter que si le député veut avoir des informations, il a la possibilité de déposer des questions orales à l’Assemblée nationale et le ministre  de la Justice pourra répondre à ses préoccupations. C’est, à en croire Amadou Touré, à ce moment que la tension est montée d’un cran et le député se serait jeté sur lui pour lui asséner des coups. Il a indiqué s’être défendu comme il pouvait. Et son garde est venu l’aider pour les séparer. Après cela, il a appelé le Commandant de brigade de la gendarmeriequi est venu les calmer. «  Pendant ce temps, le député appelait des gens pour venir faire un sit-in  devant nos bureaux « , a-t-il ajouté.

Signalons que toutes nos tentatives pour faire réagir le député de Kati sont restées vaines. Après l’avoir eu au téléphone pour une fois, il a coupé la communication dès que nous ayons décliné notre identité en promettant de rappeler. Ce qu’il n’a pas fait.

                                             Bruno D SEGBEDJI 

SOURCE: L’Indépendant  du   26 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.