Emploi et formation professionnelle au Mali : Plus de 5 000 jeunes engagés pour prés de 3 milliards de FCFA

L’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ), en partenariat avec le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a lancé, le jeudi 25 janvier 2018, au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba, le 10eProgramme du stage de formation professionnelle, couplé aux Journées emploi jeunes (25 au 26 janvier 2018). C’était sous la présidence du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga.

L’ouverture officielle s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, du directeur général de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ), du chef de file des partenaires de ce programme, du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, et de plusieurs autres personnalités.

En effet, ce 10ème Programme a démarré le 1er août 2017 et prendra fin le 31 juillet 2018. Son coût total  est estimé à  2 940 754 684 FCFA, entièrement financés  par l’Etat à travers la Taxe emploi-jeunes (TEJ).

Le Directeur de l’APEJ a rappelé qu’à l’issue de la centralisation des dossiers de candidature, du dépouillement et de la saisie informatique,   34 189  dossiers ont été reçus,  29 162  ont été déclarés éligibles et  5 027    ont été rejetés.

Selon lui, 5. 300 jeunes sont  envoyés entre les services publics de l’Etat, des collectivités territoriales, les organisations faitières et les ONG. « Il concerne 5 360 jeunes diplômés repartis comme suit: 2 574 aux  départements ministériels et assimilés,   363 dans les ONG du district de Bamako,   207 à la Fenascom, 297 aux collectivités Territoriales, 1 518 dans les  régions administratives du Mali et  401 dans les organisations faîtières et consulaires », a-t-il énuméré.

Abdoulaye Bocar Bah, Président du contingent 2017-2018 de l’APEJ,  s’est réjoui d’être parmi le contingent. « Nous avons eu la chance d’être sélectionnés parmis 35 000 personnes. Ce stage pratique nous permettra d’être plus compétitifs sur le marché du travail. Au nom de tous mes camarades, je prends l’engagement de tous mettre en œuvre pour effectuer le stage avec dévouement, don  de soi, assiduité  et ponctualité », a-t-il déclaré.

Maouloud Ben Kattra, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, est revenu sur certains chantiers de son département. A l’en croire, 22.647 jeunes diplômés ont bénéficié, depuis 2013, du Programme de stage de formation professionnelle.

« De 2013 à 2018, le programme du stage  formation professionnelle, appelée auparavant le Volontariat de l’APEJ, a bénéficié de 22  647 jeunes diplômés maliens dont 11.261 femmes pour un coût total de plus de 10 milliards de FCFA. Parallèlement, depuis 2013, 13.276 jeunes ont été formés en entreprenariat pour un montant de 2 milliards de FCFA, alors que 9.000 jeunes ont été sensibilisés à l’esprit d’entreprise et 1.000 autres ont été placés dans les programmes d’incubation », a-t-il détaillé. Avant de s’empresser de préciser que son département a financé, toutes catégories confondues,  6679 projets dont plus de la moitié en milieu rural, à travers le Procej.

Plus loin, il dira que le programme de cette édition  va appuyer surtout la formation aux métiers porteurs dans le secteur agricole, l’emploi indépendant et l’émergence de pôles régionaux de croissance.

Selon Soumeylou Boubèye Maïga, Premier ministre, ces stages professionnels viennent s’ajouter à  tous les efforts qui ont déjà été faits, notamment en matière de développement de compétence en matière d’appui à l’emploi des jeunes.

« Il y a un effort réel qui a été fait, que nous allons amplifier et élargir à l’endroit  des jeunes à travers le territoire national afin que la jeunesse soit un atout pour ce pays », a-t-il noté juste après avoir visité les stands érigés dans la cour du Palais par les partenaires de l’APEJ.

Il faut noter que la signature de convention de placement des stagiaires entre l’APEJ et 5 structures a été l’un des temps forts de la cérémonie

M. SISSOKO

La Preuve- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *