Elan de solidarité : La CEDEAO vole au secours de EDM SA

Dans un élan de solidarité, la Communauté  des Etats de L’Afrique de l’Ouest(CEDEAO) met à disposition de notre pays, une enveloppe de 28 milliards de F CFA qui  serviront  à renforcer  les capacités d’EDM SA à travers l’achat de combustibles, de compresseurs prépayés et de groupes électrogènes. Faut-il rappeler que pendant ces derniers temps, l’EDM SA est confrontée à d’énormes difficultés : – difficultés de financements et de non paiements des factures des abonnés et surtout, les délestages temporaires d’électricité. Pour venir en aide à EDM Sa, la CEDEAO  vient de donner un coup de pousse  à la société. Elle  met à sa disposition, une subvention de 28 milliards de F CFA.

 energia mali edm

 

Les documents de cet accord  ont été signés le Week-end dernier par le Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, M. Mamadou Frankaly Keita et le Commissaire de la CEDEAO, chargé de la politique  macroéconomique, M. Ibrahim Ba. C’était au cours d’une cérémonie simple mais pleine de signification, qui s’est déroulée dans les locaux du département en charge de l’Energie et en présence du personnel du Conseil d’Administration de l’EDM SA.

 

 

Cet appui financier de la CEDEAO s’inscrit dans une dynamique de coopération entre elle et ses  Etats membres signataires. Elle  permettra à notre pays d’acheter  des combustibles pour les centrales thermiques ;  le renforcement du parc de production des centres isolé, mais aussi et à la révision générale des groupes en service  dans les régions du nord affectées durant l’occupation A l’occasion de cette signature, le commissaire chargé de la politique macroéconomique de la CEDEAO a rappelé le contexte de la nouvelle politique d’accompagnement de l’organisation sous-régionale en faveur du développement et de la promotion du secteur  énergétique de  ses pays membres. Il a par ailleurs, souligné que ce geste intervient après des initiatives similaires en Guinée Bissau. A la suite de ces deux programmes, des demandes de soutien de la CEDEAO pour la mise en œuvre de programmes spéciaux ont été soumis par la Gambie, le Mali et la Sierra  Léone. Enfin, l’orateur s’est dit convaincu que ces programmes contribueront à l’améliorer la santé financière des sociétés d’électricité bénéficiaires leur permettant ainsi d’avoir accès  aux fonds des partenaires techniques et financiers conventionnel comme la BAD, la Banque Mondiale et la BEI.

Aliou M Touré

 

SOURCE: Mali Demain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *