EFS : Formation des aviateurs des forces armées maliennes

Du 6 au 17 janvier 2020, sur la base aérienne 101 de Senou, les fusiliers commandos de l’air malien, appuyés par un détachement de spécialistes des éléments français au Sénégal (EFS) ont dispensé une formation « Protection-défense des points sensibles » à 37 aviateurs des forces aériennes maliennes. Ces derniers doivent prochainement être déployés en opération dans le centre de leur pays.

L’instruction opérationnelle avait pour objectif de mettre à niveau cinq instructeurs formés entre 2016 à 2019 par les fusiliers commandos de l’Air des EFS. Durant ces deux semaines, les stagiaires ont enchaîné les entraînements dans divers domaines comme les techniques d’autodéfense ou encore l’instruction sur le tir combat et exercices de protection défense. Cette préparation leur permettra d’assurer au mieux leur mission durant leur engagement.
« Nous préparions les cours ensemble » a expliqué l’adjudant Alexandre, instructeur « Protection défense » des EFS. « Ensuite, ils délivraient leur formation sous notre contrôle ».

Les cinq instructeurs maliens ont transmis leurs connaissances avec enthousiasme et disposent aujourd’hui de toute la panoplie pédagogique et technique pour assurer, seuls, les formations initiales. Après quinze jours d’un intense entraînement, ils ont tout naturellement été confirmés dans leur fonction de formateur.

Le stage a clôturé un cursus de monté en compétences débuté depuis 2016 et qui a permis à l’armée de l’air malienne de progresser en matière de qualité de formation initiale et de préparation à l’engagement de ses aviateurs.

Acteurs clés du renforcement des armées africaines, les EFS ont réalisé des missions de formation des armées nationales, au Sénégal pour 25% d’entre elles comme dans quinze autres pays d’Afrique de l’ouest. En 2019, les détachements d’instruction opérationnelle (DIO) des EFS ont formé près de 6 500 militaires via environ 260 actions de formation, contribuant notamment à la montée en puissance d’unités de la MINUSMA et des forces du G5 sahel.

Créés le 1er août 2011, suite au traité signé entre la France et le Sénégal, les 400 éléments français au Sénégal (EFS) constituent, à Dakar, un « pôle opérationnel de coopération » (POC) à vocation régionale, dont les principales missions consistent à assurer la défense et la sécurité des intérêts et des ressortissants français, appuyer nos déploiements opérationnels dans la région et contribuer à la coopération opérationnelle régionale. Les EFS disposent par ailleurs de la capacité d’accueillir, de soutenir voire de commander une force interarmées projetée.

Source: Ministère des Armées Française

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *