Retards de paiement des salaires à Kati: les enseignants boycottent la rentrée ce lundi !

Pour retard de payement de salaire, les enseignants des collectivités territoriales de l’Académie d’Enseignement du cercle de Kati observent ce lundi 25 janvier 2021, le mot d’ordre de boycott de la rentrée scolaire 2020-2021. C’est à travers une correspondance signée le 28 décembre 2020, par les responsables syndicaux (SYPESCO, SYNESEC, SYNEB, SYNEFCT, COSES, SNEC), que l’information a été donnée au préfet du cercle de Kati. C’est le même mot d’ordre qui a été reconduit pour la rentrée de ce jour 25 janvier.

 

L’objectif, selon des organisateurs, est de manifester leur indignation contre les autorités compétentes par rapport au retard de payement de salaire.
Dans le cercle de Kati, les enseignants des collectivités accusent des retards de salaire successifs. C’est pourquoi, à partir de ce lundi 25 janvier2021, les syndicats de l’Éducation signataires du 15 octobre 2016 de l’Académie d’Enseignement de Kati (SYPESCO, SYNESEC, SYNEB, SYNEFCT, COSES, SNEC ) ont décidé dans leur lettre adressée au Préfet de Kati, à travers leurs syndicats «d’observer le mot d’ordre de boycott de la première semaine de la rentrée scolaire 2020-2021, au niveau de tous les ordres d’enseignement du ressort de l’Académie d’Enseignement de Kati, ainsi que les réunions préparatoires de l’Académie (AE), des CAP et des établissements ».
Ensuite, dans la correspondance, les syndicats signataires exigent des sanctions appropriées à l’encontre des responsables impliqués dans le traitement des salaires de l’enseignement des collectivités du ressort de l’AE de Kati (DAE, les financiers de l’AE, tous les contrôleurs financiers et tous les percepteurs du ressort de l’AE de Kati).
Aussi, les syndicats de l’Éducation signataires du 15 octobre 2016 de l’Académie d’Enseignement de Kati ont alerté les autorités dans leur lettre, que si les salaires n’étaient pas faits au plus tard le 25 du mois, conformément à leur demande, qu’ils se réserveront désormais d’observer automatiquement un arrêt de travail.
Le secrétaire général de la subdivision SYNEB de Sangarébougou non moins membre du bureau exécutif national du SYNEB, M. Yacouba KANE contacté par nos soins, a expliqué que cela faisait trois mois à peu près, dans le cercle de Kati, que les enseignements perçoivent leur salaire au-delà du 15 du mois.
Évoquant le payement du mois de janvier 2021, M. KANE a soutenu qu’à l’heure actuelle, les traitements des salaires des enseignants sont en retard dans les collectivités, au niveau des mairies, à plus forte raison de les amener au niveau du contrôleur financier. C’est dans le cercle Kati que le problème de traitement des salaires des enseignants des collectivités se pose avec acuité selon Yacouba KANE du SYNEB. « À présent, aucun enseignement de collectivité territoriale n’a perçu son salaire du mois de janvier 2021, à Kati ».
À titre de rappel, Yacouba KANE du SYNEB a affirmé que les enseignants ont commencé à percevoir leur salaire du mois de décembre 2020, le 19 janvier 2021. Il a ajouté que l’Académie a fini le 18 janvier 2021, avec les états des salaires. Selon notre interlocuteur, les autorités tentent toujours de divertir, en disant qu’il y a un nouveau logiciel qu’ils ne maîtrisent pas.
En tout cas, les enseignants sont terminés à respecter le mot d’ordre de boycott à partir de ce lundi 25 janvier 2020 jusqu’au vendredi 29 janvier prochain, selon le secrétaire général de la subdivision SYNEB de Sangarébougou.

Par SABA BALLO

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *