Reprise des cours à Ténenkou et Macina : Comme une nouvelle rentrée scolaire

Ténenkou, 14 sept (AMAP) Des milliers d’élèves de Ténenkou (Centre) ont repris le chemin de l’école dans la joie et la bonne humeur lundi 14 septembre 2020, donnant l’impression que c’est une nouvelle année scolaire qui débute, après plusieurs mois de fermeture des classes pour cause de grève des enseignants mais aussi de Covid 19, a constaté sur place l’AMAP.

Plusieurs élèves que nous avons interrogés étaient impatient de retourner à l’école. C’est la satisfaction et le soulagement chez les parents d’élèves et les enseignants que nous avons rencontrés.

A l’école Tahirou Cissé premier cycle où nous avons fait un tour, dans la matinée, la cour était bondée d’élèves. Les enseignants, également présents, étaient nombreux et ont pris possession de leur classe.

Cette année scolaire 2019-2020, qui se poursuit, restera dans les annales de l’histoire de l’Education malienne par sa durée.

Pandémie de Covid 19 oblige, des masques donnés par l’administration ont été distribués à tous les élèves. Le dispositif de lavage des mains au savon est installé dès l’entrée mais la distance sociale ne peut pas être respectée au niveau des écoles.

A l’école Tahirou Cissé premier cycle qui comprend deux cycles A et B,  on a au total 1.517 élèves dont 846 pour l’école B et 671 pour l’école A.

Dans ce groupe scolaire, qui ne dispose que de 12 classes, il est impossible de respecter certaines mesures barrières.

Malgré toutes ces difficultés, les cours ont démarré, dès le matin, à Ténenkou, dans certaines classes.

A Macina, où l’ambiance était, aussi, celle d’une nouvelle rentrée scolaire 2019-2020, les élèves du Cercle, à l’instar des autres écoles du Mali, ont repris le chemin des classesaprès cette longue pause scolaire causee par la grève des enseignants, la fermeture des écoles à la suite de la non application de l’article 39 demandé par les Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 et la pandémie du Coronavirus « Covid-19 ».

Accompagné, pour la circonstance, par les responsables du monde de l’Education, le préfet du Cercle de Macina, Karimou Coulibaly, s’est rendu, successivement, au Groupe scolaire Moussa Sissoko et au Lycée public.

Dès son arrivée, la délégation a eu droit à la montée des couleurs. Dans les établissements visités, on notait la présence des élèves, des membres des Comités de gestion scolaire (CGS), des parents d’élèves, des enseignants, tous prêts pour un redémarrage des activités scolaires 2019-2020.

Le préfet a encouragé le personnel enseignant et a saisi cette opportunité pour prodiguer de sages conseils aux parents, aux enfants “pour une année scolaire apaisée, réussie et couronnée de success”.

En ces temps de Covid-19, il a “insisté sur le respect des mesures barrières, pour la protection de tous”.

A Macina, l’administration scolaire a pris des dispositions particulières pour faciliter cette rentrée. Seul bémol : les établissements scolaires sont envahis par les eaux de pluie, en cette période hivernale.

AOK/MD (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *