Le village SOS de khoulom a bénéficié d’un financement de plus de 200 millions pour une école primaire et secondaire

Le service d’œuvre sociale (SOS) de khouloum vient de bénéficier d’un financement pour une école primaire et secondaire.

droit ecole enfant eleve orphelin

La pose de la première pierre a eu lieu le samedi 12 aout 2017 au sein de l’organisme social en présence des autorités administratives, communales, coutumières et la société civile de Kayes. Financé par Sos France appuyé par Air France à travers l’Ambassade de France au Mali, la construction de cette école primaire et secondaire coûtera près de 226 millions FCFA.

Pour la circonstance, le président du conseil d’administration des villages SOS du Mali, Marouf Keita à tout d’abord remercié les autorités régionales et nationales pour leur engagement et accompagnement à l’aboutissement de ce projet scolaire qui sortira de terre dans 08 mois comme délai d’exécution, avant de lancer un appel au maire de khouloum à s’impliquer davantage à la réalisation d’un complexe sportif toute discipline confondue pour l’épanouissement des pensionnaires du centre et d’ajouter « Nous aspirons à une éducation de qualité pour tous les enfants du Mali sans exception,cette école n’accueillera pas seulement les enfants du centre ,mais d’autres enfants venant de la ville fréquenteront l’école ,juste pour dire que l’éducation d’un enfant est l’engagement de chacun de nous . »

Pour sa par le maire de la commune Assa Mady Diallo a laissé entendre « nous sommes heureux de la concrétisation de ce projet, car l’éducation pour tous est une alternative sur pour l’avenir de notre pays. ». Meissa Fané, Directeur de cabinet du gouverneur a remercié les donateurs et rappelé l’importance que le gouvernement accorde à l’éducation nationale avant de procéder à la pose de la première pierre de cette nouvelle école au sein du village SOS de khouloum au grand bonheur de l’éducation malienne.

Cette école entièrement financé par SOS France contiendra 09 salles de classe et 03 directions pour une durée d’exécution des travaux de moins d’une année , par une entreprise locale qui a obtenu le marché de construction.
Michel Yao

Kayes info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *