Le SNESUP en grève les 30 et 31 janvier : Baptême du feu pour le bureau du Dr Alou Diarra

Le Syndicat national de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SNSUP) a déposé, le 13 janvier, un préavis de grève de 48 heures sur la table du ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social.

Il comporte cinq (05) points de revendication: l’application immédiate de la prime de recherche;  la prise en compte de l’indice 3 000 dans le cadre de l’harmonisation de la grille des salaires; la sécurisation de l’espace scolaire et universitaire ; la séparation des deux statuts conformément aux recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR); l’octroi d’une prime de zone pour les travailleurs des IES de Kabala.

Le SNESUP entend déclencher la grève de 48 heures (30 et 31 janvier) et reconductible le 1er et le 2 février, si les revendications ci- dessus ne seront pas satisfaites.

Ce préavis de grève est le baptême du feu pour le nouveau bureau duSNESUP dirigé par le Dr Alou Diarra. Il a été mis en place en octobre 2022, lors du congrès tenu à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG).

Source : Inter de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.