Le Collectif des syndicats de l’éducation déplore le « blocage de leurs salaires » des mois de février et mars

Au Mali, le Collectif des syndicats de l’éducation déplore le « blocage de leurs salaires » des mois de février et de mars après des séries de grève en début d’année scolaire.

Pour son porte-parole, Adama Fomba, « à la date d’aujourd’hui aucun enseignant tant à Bamako qu’à l’intérieur n’a reçu un arriéré de salaire. »

Source : Mikado

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *