Lancement d’un Centre d’Excellence Africain en Bioinformatique : Le Ministre Tall manifeste l’accompagnement de son département !

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Me Mountaga Tall a présidé ce jeudi 2 avril 2015, le lancement du Centre d’Excellence Africains en Bio-informatique à l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako pour l’enseignement et la recherche sur le Master en bioinformatique.

maitre avocat mountaga Tall ministre enseignement superieur Recherche Scientifique cnid faso

L’université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) dispose désormais d’un centre d’excellence pour l’enseignement et la recherche en bioinformatique. La cérémonie de lancement a eu lieu ce jeudi 2 avril 2015 à l’amphi de la Faculté des Sciences et des Techniques (FAST).

Elle était présidée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Me Mountaga Tall. Il avait à ses côtés, le Recteur de l’USTTB, Adama Diaman Keita, le Doyen de la FST, Fana Tangara, la Chargée d’Affaires de l’Ambassade des USA au Mali, du Chef Officier et d’Information (CIO) du NIAID/NIH, USA, Michel TARTAKOVSKY.

La cérémonie a débuté par l’intervention du doyen de la FST, Fana Tangara qui a remercié la présence remarquable des uns et des autres pour la cérémonie. Pour lui, il ya quelques années de cela seulement, ce projet n’était qu’un rêve mais qu’avec l’accompagnement des partenaires dont NIAID/NIH, il est vite devenu une réalité célébrée aujourd’hui.

Occasion pour lui de les remercier sincèrement. Même sentiment chez le Recteur Adama D Keita, qui a indiqué lui aussi qu’il y a moins de 2 ans, qu’il effectuait une visite de travail au NIH, au cours de laquelle, ils ont rencontré les responsables du NIAID/NIH qui s’est soldée par la formulation de 3 doléances qui sont, entre autres, la création d’un centre universitaire de recherche clinique, d’un centre africain d’excellence en bioinformatique et enfin, le développement de la recherche sur les maladies non communicables comme le cancer.

Et qu’aujourd’hui, force est de constater que les deux premiers objectifs ci-dessus cités ont été une réalité, grâce à l’engagement et au soutien d’un homme qui a cru en eux. A savoir, Mr. Michael Tartakovsky qui les a impressionnés par ses talents. D’où le lieu de le remercier.

Le Master, poursuit le Recteur Keita, de Bioinformatique présenté est l’un des neufs masters de la FST mis en place cette année avec une formation aux trois facultés de son université (USTTB). Il s’agit des Facultés des Sciences et Techniques, de la Médecine et de la Pharmacie.

Qui s’inscrit dans le cadre d’une convention signée entre le NIH et l’USTTB pour la création d’un Centre Africain d’Excellence en Bioinformatique pour l’encadrement des auditeurs pendant leur stage de fin de cycle. Son accès est ouvert aux étudiants et professionnels de la licence et du Master par sélection de dossiers.

La Chargée d’Affaires de l’Ambassade des USA au Mali et Michael Tartakovsky du NIAID/NIH ont tous réaffirmé leur soutien pour l’accompagnement du Mali dans sa politique de recherche scientifique.

Quant au Ministre Tall, il a saisi l’occasion pour adresser au Gouvernement Américain, toute la reconnaissance et la profonde gratitude du Mali, pour son appui et l’aide multiforme qu’il accorde à son développement. C’est aussi, poursuit le ministre, « l’occasion d’adresser mes vifs remerciements aux responsables du NIAID/NIH qui, dans le cadre d’une coopération scientifique exemplaire, ont permis de hisser la recherche biomédicale malienne à un niveau internationalement reconnu ».

Il dira par la suite que le centre qui est le cadre de ce nouveau Master, est un outil de plus, au service de la communauté scientifique malienne et africaine. Me Mountaga Tall a terminé son passage en exprimant son attachement dans l’accompagnement, notamment des plus hautes autorités pour le rayonnement international de ce centre, situé dans l’enceinte de la FST pour une coopération fructueuse entre le Mali et les USA en général et l’USTTB et NIAID/NIH en particulier.

 

Modibo Dolo

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.